Vous êtes ici

Emplois en Auvergne : une croissance modérée

D’après un communiqué de l’URSSAF, l’Auvergne enregistre une hausse de 0,2 % des effectifs salariés issus du secteur privé au 3e trimestre 2017. Une croissance qui se poursuit depuis 2016. Les emplois intérimaires progressent fortement (+20% en 1 an) alors que les secteurs tertiaires et de l’industrie peinent à se stabiliser. Un bilan 2017 qui révèle une croissance modérée mais stable à l’image de la Grande Région et de la France.

emploi

Salariat en Auvergne : une croissance modérée pour le 3e trimestre 2017

La croissance des effectifs salariés entamée en 2016 se poursuit à un rythme qui reste modéré. 317 300 salariés sont employés dans les établissements privés auvergnats, soit une hausse de 0,2 % au cours du 3e trimestre.

Intérim : une progression continue

La hausse des effectifs intérimaires se poursuit et s’intensifie ce trimestre avec 460 nouveaux postes créés. Sur un an, la croissance atteint 20,4 %, ce qui représente 2 080 postes de plus qu’au 3e trimestre 2016.

Tertiaire : les services administratifs et de soutien renversent la tendance

Dans le tertiaire, hors intérim, le nombre de salariés augmente légèrement ce trimestre : + 0,1 %, soit + 160 postes. Les postes créés dans les activités de services administratifs et de soutien, les activités scientifiques et techniques et le commerce compensent les pertes enregistrées dans les transports et les activités financières et d’assurance. La croissance annuelle des effectifs tertiaires atteint 0,8 % : 1 540 postes ont été créés depuis le 3e trimestre 2016, dont les trois quart dans les activités de services administratifs et de soutien.

Industrie : les effectifs se stabilisent

Après trois trimestres de repli, les effectifs industriels se stabilisent au 3e trimestre 2017. Les emplois créés au cours du trimestre dans le secteur de l’habillement et dans l’industrie pharmaceutique compensent les pertes enregistrées dans le secteur de la fabrication de machines et les industries extractives. Sur un an, 500 postes ont toutefois été perdus dans les établissements industriels (- 0,6 %), principalement dans l’industrie des plastiques.

Construction , un secteur en repli

Dans la construction, le regain observé début 2016 laisse place à un nouveau repli des effectifs, en recul de 0,1 % au 3e trimestre 2017. L’évolution annuelle reste également légèrement négative avec 40 postes perdus en un an (- 0,1 %).

Une croissance globale modérée en Auvergne

Tous secteurs confondus, la croissance annuelle atteint toutefois + 1,0  %, avec 3 080 postes créés en un an. Cette hausse des effectifs bénéficie principalement au Cantal (+  1,5 %) et à la Haute-Loire (+ 1,4 %). Les effectifs augmentent également au cours des 12 derniers mois dans le Puy-de-Dôme (+ 1,2 %) et se stabilisent dans l’Allier.

En parallèle, la masse salariale (montants de salaires bruts) versée par les établissements privés auvergnats est en hausse de 0,3 % au 3e trimestre (après une croissance + 1,2 % au 2e trimestre 2017)
Le salaire moyen par tête (SMPT) augmente également très légèrement ce trimestre (+ 0,1 %, après + 0,8 % le trimestre précédent). Sur un an, le SMPT augmente de 2,1 %.

Une croissance stable pour la Grande région et toute la France

Au niveau Auvergne-Rhône Alpes, la croissance des effectifs salariés du secteur privé se poursuit : + 0,2 % au 3e trimestre (+ 4 950 postes), après + 0,3 % le trimestre précédent. Sur un an, les effectifs augmentent de 1,6 %, ce qui représente la création nette de 35 510 postes par rapport au 3e trimestre 2016.

Au plan national, les effectifs salariés du secteur privé augmentent de 0,3 % (+ 50 000 postes) au 3e trimestre, soit un rythme un peu inférieur à celui du trimestre précédent (+ 0,5 %). Sur un an, ils progressent de 1,8 % (+ 313 000 postes). La masse salariale augmente quant à elle de 0,7 % au 3e trimestre 2017 et de 3,7 % sur un an.

Source : URSSAF Auvergne – note de conjoncture 3e trimestre 2017

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com