Vous êtes ici

Filière automobile

Comment se porte la filière automobile ? Assurément mieux. Ce secteur a retrouvé le chemin de la croissance, après six années de recul à l’échelle européenne. Et même si, du fait des nombreux ponts, mai a été le premier mois de 2015 où le marché national a reculé, la tendance reste à la hausse sur les cinq premiers mois de l’année, avec des ventes en croissance de 3,8 %.
Une demande accrue qui se répercute sur l’activité des différents équipementiers. À Cusset, les 75 salariés et 25 intérimaires de Drahtzug Stein produisent des pièces formées en fils. L’entreprise vient de faire l’objet d’un changement d’actionnaires.
Sa production est tournée à 95 % vers l’automobile, dont la moitié dédiée à l’export.

« Nous réalisons un chiffre d'affaires situé autour de 13 millions d’euros, dont six millions d’euros avec PSA », détaille le directeur du site, Régis Alauzen. « Nous sommes le seul fournisseur de Peugeot pour tous les anneaux de remorquage utilisés dans ses usines à travers le monde. » Avec des commandes fermes passées à deux jours, la PME bourbonnaise est un bon indicateur de l’activité du géant français de l’automobile.

Le deuxième client de Drahtzug Stein est Faurecia, à hauteur de 2 millions d’euros. Cette filiale de PSA fabrique des sièges automobiles pour Peugeot et Renault. « Leur activité connaît, aussi, logiquement une hausse. » Autre client important, Renault, qui pèse autour de 8 %
du chiffre de la PME de Cusset. « Nous livrons les sites roumains de Dacia qui produisent la nouvelle Twingo et la nouvelle Smart. Et ces sites ont l’air d’être plutôt porteurs. »

Changement d’actionnaires. Le site Altia Cusset a été repris, en novembre dernier, par le français Califil et l’allemand Drahtzug Stein. Il porte désormais ce nom. Pour le groupe germanique, cette reprise a permis de pénétrer le marché de l’automobile, où l’usine de Cusset est référencée comme un fournisseur de « rang 1 ».

Source : La Montagne

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com