Vous êtes ici

Frédéric Lefebvre s'attaque au RSI

À l'origine d'une pétition pour que les entrepreneurs puissent choisir leur régime de protection sociale, l'ancien secrétaire d'État aux PME pose les questions qui fâchent.

Pourquoi vous-êtes vous saisi de la question du RSI ?

Frédéric Lefebvre : De façon lancinante, le RSI fragilise notre tissu économique et génère le désespoir d'une frange grandissante des indépendants dans notre pays. Lorsque, ministre, je me déplaçais 3 fois par semaine dans notre pays, j'étais interpellé systématiquement par les commerçants, artisans, infirmiers et entrepreneurs de France. Notre réponse ne fut pas à la hauteur de l'enjeu.

Pas plus que celle du gouvernement qui nous a succédé. La désorganisation du système n'est rien à côté de l'injustice dont est porteur ce régime obligatoire ! Une protection moindre que celle des salariés français et surtout pas au niveau de celle dont bénéficient les indépendants dans les autres pays d'Europe. En France, il n'y a pas d'assurance perte d'activité comme en Allemagne. 450.000 personnes ont quitté le système en quelques années, se constituant en SAS où se libérant, affrontant des déboires judiciaires.

Au cours des 125 étapes de ma campagne, le mot que j'ai le plus entendu est le mot suicide. Des médecins, des infirmiers, des commerçants, des artisans, sans issue. Soyons humanistes et attaquons nous à cette nouvelle précarité française.

Voir la suite sur www.entreprendre.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com