Vous êtes ici

Google vise les PME et TPE en lançant une version adaptée de ses liens sponsorisés Adwords

Google est bien décidé à séduire les petites et moyennes entreprises. Le moteur de recherche a dernièrement lancé en France Adwords Express, une version simplifiée de sa solution de liens sponsorisés. « Cette offre s'adresse à une large majorité du marché français, 70 % des petites et moyennes entreprises françaises ne disposant pas de site Internet », explique Arnaud Devigne, directeur marketing de Google France. Pour utiliser Adwords Express, il suffit en effet de posséder une page Google Adresses, le service du moteur de recherche qui recense les commerces. Celle-ci peut être remplie en quelques minutes et nécessite de fournir quelques informations basiques (adresse, heures d'ouverture, présentation de l'entreprise). Le système mis au point par Google génère alors quelques mots-clefs à partir de ces informations. L'étape de la gestion de ces mots-clefs, souvent fastidieuse pour de petites structures, est ainsi économisée : l'entreprise n'a qu'à définir le budget mensuel maximal qu'elle souhaite dépenser. Tout est ensuite automatisé. Google propose aussi une assistance téléphonique gratuite pour les PME qui se sentiraient perdues.

Refléter le marché français

Les liens sponsorisés Adwords Express sont ensuite mis en concurrence avec les liens classiques. Ils sont uniquement différenciés par une pastille bleue sur la page de résultats. « Les requêtes des internautes sont de plus en plus précises, mobiles et localisées, ajoute Arnaud Devigne, ce qui laisse sa chance à tout le monde. Sur des requêtes précises, on peut ainsi penser que les PME sont au moins aussi bien armées que les grandes structures pour ressortir dans les premiers résultats d'Adwords. »

Google espère bien séduire des petites entreprises qui investissent encore assez peu sur Internet, et gagner des parts de marché sur les médias traditionnels (Pages Jaunes, presse locale, etc.) en popularisant la notion de retour sur investissement dans la publicité. Si 50 % de ses clients sont déjà des PME, le chiffre d'affaires généré reste marginal. « A terme, nous avons vocation à refléter le marché français soit, en volume, une écrasante majorité de PME, affirme Arnaud Devigne. C'est un vrai tournant stratégique pour Google. »

Adwords génère une large majorité des revenus de Google au niveau mondial. Quant à Adwords Express, il est déjà en place depuis six mois aux Etats-Unis, et depuis deux semaines en Allemagne et au Royaume-Uni. Le moteur de recherche a déjà lancé plusieurs initiatives pour tenter de séduire les PME françaises. En avril, il avait ainsi créé avec SFR et Oxatis « Mon entreprise en ligne », un soutien pour les petites entreprises souhaitant créer leur site Internet.

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com