Vous êtes ici

Le luxe bourbonnais sous la lumière

Les abat-jour sortis du petit atelier Hugues-Rambert de Creuzier-le-Vieux, continueront à  équiper les salons du nouveau Ritz à Paris. L'ancien 5 étoiles de la
place Vendôme, propriété du milliardaire égyptien Mohammed Al Fayed, qui a fermé ses portes en août pour deux ans de travaux de rénovation, a commandé sa nouvelle gamme d’abat-jour chez Hugues-Rambert.
L’entreprise de l’agglomération vichyssoise équipait déjà les salons de l’ancien Ritz, comme ceux du George- V ou du Carlton à Cannes, de la Réserve à Genève et du Savoy à Londres.
Des petits chapeaux de luxe que l’on trouve également dans les wagons de l’Orient-Express, dans la villa de Johnny Hallyday à Los Angeles et dans les palais de Dubaï et de Russie. Philippe Rabanne, gérant, qui a repris la société en 1997, vient également d’installer un lustre monumental en cristal de 2,2 mètres dans une brasserie lyonnaise.

Source : La Montagne

Accéder à la fiche de Hugues Rambert

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com