Vous êtes ici

Pour la défense des consommateurs

Crée il y a plus de 30 ans à Vichy, l’IDC (Information et défense du consommateur) aide les particuliers à régler leurs litiges en tout genre.

La frontière entre la vente abusive et l’escroquerie est parfois ténue. À un point tel que souvent, beaucoup se retrouvent piégés par un contrat ou un abonnement, sans comprendre ce qui leur arrive. Opérateurs téléphoniques malins, cautions de logements non rendues, résiliations de contrats incompréhensibles, frais d’agence immobilière exorbitants, garages autos douteux, abonnements Internet?insidieux, banques qui font la sourde oreille… La liste des litiges à gérer par l’IDC (association de défense des consommateurs) est un véritable puis sans fond.

« On cherche d’abord une solution à l’amiable »

« Pour régler un problème, on cherche d’abord une solution à l’amiable et si ça coince encore, on peut aller au tribunal », affirme la présidente de l’association, Nicole Di Cicco. Bénévoles, les membres de l’IDC n’en sont pas moins motivés à défendre les intérêts des particuliers face aux nombreux abus commerciaux. « Les gens sont démunis devant plein de choses. Beaucoup de personnes se font avoir car ils ne lisent pas les conditions générales de ventes. Les publicités, c’est toujours mirobolant. On parle de pollution de l’air mais il y a aussi une pollution intellectuelle. »

Créer au début des années 80 par une poignée de vichyssois, bien décidés à ne plus se faire avoir, l’IDC traite aujourd’hui quantité de dossiers sur un secteur élargi aux départements du Puy-de-Dôme et de la Loire.

Contacts : infodeconsommateur@bbox.fr et 04.70.32.72.30.

Source : la Montagne

Voir la fiche d'IDC

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com