Vous êtes ici

Bilan 2011 des investissements étrangers

L’Agence française des investissements internationaux (AFII) a rendu public le bilan 2011 des investissements étrangers créateurs d’emplois, élaboré conjointement avec les agences régionales de développement.

Il semble que la crise financière européenne ait eu des conséquences sur les investissements internationaux. En effet, par rapport à 2010, le nombre de projets a globalement diminué, passant de 782 à 698, tout comme le nombre d’emplois créés : 27 958, contre 31 815 en 2010. De même, la taille moyenne des projets a baissé : si en 2006, un projet permettait en moyenne de créer ou de sauvegarder 60 emplois, en 2011, ce  nombre s’élève à 41.

Les territoires ne sont pas égaux : les 5 premières régions d’accueil (Ile-de-France, Rhône-Alpes, Alsace, Midi-Pyrénées, PACA) concentrent 67 % des nouveaux projets d’investissement, et les huit premières 80 % du total.

Côté investisseurs, on note le retour des Etats-Unis, qui ont retrouvé la première place, suivis de près par l’Allemagne, et la montée en puissance des BRICS. Les entreprises concernées se répartissent de façon relativement équilibrée entre grands groupes (39 %), ETI (34 %) et PME (28 %).

Enfin, les services restent le premier secteur d’investissement, bien que la part de nouveaux investissements étrangers destinés à des activités de production ait connu une hausse en 2011.

Le bilan complet, avec des analyses détaillées par pays, est disponible sur le site de l’AFII.

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com