Vous êtes ici

L’Auvergne attire les investisseurs étrangers

L’Agence Française des Investissements Internationaux (AFII) vient de publier son bilan annuel dans lequel l’Auvergne progresse de 3 places au classement des régions. En 2011, la région Auvergne se classe en 17ème position au plan national pour les investissements étrangers. Parmi les onze projets d’entreprises internationales qui ont abouti, huit concernent des sites de production, confirmant le caractère industriel de l’Auvergne (Automobile, Textile, Equipements…).

Ces investissements ont permis de maintenir ou de créer 420 emplois dans les quatre départements auvergnats : en Haute-Loire, la reprise de Famer par l’entreprise canadienne Linamar a permis de sauvegarder 111 emplois ; dans le Cantal, grâce à des investisseurs allemands, Abeil a maintenu 64 emplois ; dans l’Allier, Goodyear a créé 50 emplois sur le bassin montluçonnais ; dans le Puy-de-Dôme, les projets Fuji Electric (équipements) ou encore Isofloc (éco-industries) ont créés 29 emplois. Trelleborg (tuyaux plastiques) a quant à lui créé 100 emplois ces quatre dernières années.

A trois points de PACA

Au plan national, le bilan de l’AFII fait apparaître que cinq régions accueillent 67% des 698 investissements étrangers de l’année : Ile-de-France (33%), Rhône-Alpes (17%), Alsace (6%), Midi-Pyrénées (6%) et PACA (5%). L’Auvergne représente 2% du total des projets nationaux et 2% de l’emploi créé ou maintenu devant Franche-Comté, Poitou-Charentes, Limousin et Basse-Normandie. Les DOM TOM et la Corse ferment la marche.
L’Agence Régionale de Développement Economique (ARDE) est le correspondant de l’AFII en région. Elle oriente et accompagne les porteurs de projets étrangers désireux de s’installer ou de se développer en Auvergne. Pour cela, l’ARDE fait également l’interface entre les investisseurs et les partenaires locaux. L’agence assure la coordination des comités d’expansion économique, des agglomérations et de la CCI du Puy-de-Dôme pour la recherche de nouvelles activités économiques en région. Enfin, sous la bannière « Auvergne Nouveau Monde », l’ARDE a engagé une action de lobbying auprès des bureaux de l’AFII à l’étranger. Son objectif : valoriser l’attractivité de l’Auvergne et en faire une région sollicitée spontanément pour tout projet d’investissement.

 

Source : newsauvergne.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com