Vous êtes ici

DIGITAL ET INFORMATIQUE : L’Adira s’étend à l’Auvergne et cherche du sang neuf

L’Adira a plus de 40 ans et part en quête de sang neuf pour assurer sa pérennité.

Aucun texte alternatif disponible.


L’association pour le digital en Rhône-Alpes a, comme son nom l’indique, vécu depuis 1969 sur le périmètre de l’ancienne région. Elle se met au goût du jour en ouvrant une antenne à Clermont-Ferrand pour devenir Auvergne-Rhône-Alpes.

L’antenne a été présentée lundi, à l’hôtel de Région, à Clermont-Ferrand, en présence d’une centaine de personnes répondant à l’invitation d’Henri Linière, président, et du responsable local, Jean-Cyril Mourier. Les deux hommes sont eux-mêmes directeurs des services d’information (DSI) dans
leur entreprise (Geodis et Trelleborg). « Nous avons 600 adhérents et cherchons aujourd’hui à toucher une population plus large que les DSI en attirant des jeunes pour croiser nos expériences tout en gardant notre indépendance et notre valeur ajoutée », indique Henri Linière.
L'Adira organise une quinzaine d’événements par an et anime dix-sept groupes de travail, traitant des divers enjeux de la profession.

« Les Auvergnats doivent profiter de cette expérience et apporter leur contribution », appuie Jean-Cyril Mourier.

L’ADIRA est une structure d’accueil et de mise en relation de tous les acteurs régionaux des technologies de l’information. Accélérateur de productivité dans les entreprises, elle est aussi considérée comme un révélateur dans l’éprouvette des systèmes d’information.

adira.org

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com