Vous êtes ici

L'aéroport de Clermont investit plusieurs millions d'euros pour baliser la piste

Pas moins de sept millions d’euros ont ainsi été consacrés à une rénovation totale du balisage. Des travaux qui ont été planifiés sur plusieurs années. Ils ont commencé en 2009 avec les postes d’alimentation qui ont été doublés afin d’éviter toute coupure impromptue. C’est d’ailleurs une constante pour l’ensemble. C’est ainsi que les 20.000 balises disposées tout au long des 3,1 km de la piste et de la zone de sécurité de 900 mètres située en amont sont alimentées par 70 km de câbles.

Gros-porteurs

Des balises qui ont quatre niveaux de brillance afin de permettre des atterrissages par tous les temps. Et chacune a son code couleur afin d’aider les pilotes dans leur approche. Certaines indiquent si l’avion est à bonne hauteur, d’autres signalent l’endroit où les roues doivent se poser…

Autant d’explications, avec d’autres, qui ont été données, hier, à René Souchon. Le président de région et du syndicat mixte en a profité également pour inaugurer l’aire de retournement destiné aux gros-porteurs, style Boeing 747 ou 777.

Cette zone de 5.000 m2 a représenté un investissement de 600.000 euros. Elle permet à ces gros-porteurs de faire demi-tour afin de pouvoir décoller face à l’ouest lorsque les vents sont contraires. Des gros-porteurs, essentiellement utilisés pour le fret dont « l’activité a été en hausse de 4 % en 2014 », a souligné René Souchon. La Banque de France est l’un des principaux contributeurs à cette activité. Un président qui en a profité pour rappeler que cet aéroport clermontois est « un levier pour le développement économique » avec ses 424.000 passagers en 2014. Activité en légère baisse cette année avec 203.000 passagers au premier semestre, essentiellement due à des grèves.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com