Vous êtes ici

Bellerive : l'aménagement des berges se dessine

Après le succès rencontré par l’aménagement des berges de l’Allier côté vichy, le projet bellerivois se précise. Il vise à renforcer l’attractivité du site pour les habitants et touristes.

berges de l'Allier à Bellerive

La zone concernée s’étend des campings à hauteur d’Abrets jusqu’aux environs du pont de Bellerive, à hauteur de Chez Coco. Les travaux seront réalisés en trois phases. Au total, 3 km de berges et 150 ha sont concernés, 8 km de pistes cyclables verront le jour, dont 5,5 km en voie verte. « Les travaux sont indispensables car les berges s’effondrent sur la partie entre les campings et Chez Mémère », explique Gérard Brunel, adjoint au maire délégué à l’urbanisme et au cadre de vie. Vichy communauté porte ce projet, « une part des financements proviendra de l’Etat au titre de l’entretien des berges et de la lutte contre le risque d’inondations », des dispositifs tels que Natura 2000 vont également entrer en jeu pour le volet environnemental.

 Faire des berges un lieu de loisirs

Se réapproprier la rivière, améliorer le cadre de vie, dynamiser l’activité touristique, sont les objectifs poursuivis par ce projet. Les espaces verts seront donc développés. La voie actuellement destinée aux véhicules sera reportée, des parkings seront mis en place à moins de 200 m des guinguettes, l’espace sera renaturalisé. Aux abords du pont de Bellerive, l’approche de la rivière sera remodelée en terrasses pour faciliter l’accès aux berges. Le centre de Bellerive est lui aussi intégré au projet, la source intermittente sera reliée à la rivière par des aménagements piétons, le long du Sarmon.

 Un projet en plusieurs phases

A terme, l’idée est d’intégrer la rénovation du Carré d’As pour en faire un lieu dédié aux commerces de proximités et au tourisme, ouvert sur les berges, avec un système de passerelles suspendues pour limiter les risques physiques et économiques en cas d’inondations. La rénovation de l’ancienne piscine est à prévoir. Le couronnement de ce projet, serait, une fois la totalité des berges rénovées, de relier par une passerelle piétonne les deux rives. La première phase de travaux, actuellement en cours de négociation, est estimée à 10 millions d’euros. L’objectif est de réunir 50% de financements extérieurs, afin que les villes de Vichy, Bellerive et Vichy communauté soient en mesure d’assumer le reste. Les travaux de cette tranche débuteraient à l’automne 2018 pour une livraison en 2019.

Source : www.info-mag-annonce.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com