Vous êtes ici

L'ancien site Frulact à Saint-Yorre se transforme

Depuis l’avenue de Vichy, difficile de manquer le chantier de démolition de l’ancien site Frulact (*). Depuis plusieurs semaines, des pelleteuses démolissent des enfilades de bâtiments industriels. Il reste désormais trois blocs d’immeubles bien séparés. Celui du milieu est occupé, depuis un an, par une clinique vétérinaire. « Dans celui de droite, nous voulons installer une maison médicale pour accueillir des professionnels de santé tels que dentiste, kiné, médecin ou gynécologue, explique Joseph Kuchna, premier adjoint. Il reste aussi un bâtiment de deux fois 600 m² à vendre.»
Lotissement de 18 lots Broyés et triés, les déchets de démolition sont stockés sur place en attendant leur réutilisation.
7.000 tonnes de concassé seront disponibles. Ces déchets devraient être notamment utilisés pour réaliser plusieurs voies d’accès sur le site.
En effet, un lotissement de 18 lots va être réalisé sur une emprise de 3 hectares, située parallèlement à l’avenue du Vichy. Un mandataire a déjà été retenu pour l’aménagement et la vente de ce lotissement.
Une première voie d’accès sera construite face au garage Lafloque, à côté de l’étude notariale actuellement en construction. Une seconde voie, pour la sortie du site, passera derrière la clinique vétérinaire pour rejoindre l’avenue, face au garage Lachaussée. Un projet concerne aussi le parc Larbaud, à commencer par son entrée depuis la rue de Verdun.
« L’idée générale, c’est de refaire le parc dans son ancienne configuration, avec des bassins et un cheminement de balade qui pourrait être emprunté par les résidents de la Marpa (voir par ailleurs), détaille Eddy Nocart, adjoint chargé des travaux et de la voirie. On pourra aller jusqu’à l’avenue des Sources et se rendre également dans la villa Larbaud, qui pourrait être transformée en musée sur l’eau et le verre. Les Saint-Yorrais sont surpris de redécouvrir la villa dans son ensemble ».

( * ) Propriété de la ville de Saint-Yorre depuis la fermeture de l’entreprise Frulact en 2009, ce terrain comporte plusieurs bâtiments d’usine et la villa Larbaud. Il est accolé au parc Nicolas Larbaud acheté par la Ville en 2007.

Source : La Montagne du 28 septembre 2013

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com