Vous êtes ici

L'Europe renouvelle son soutien à Euronews, NBC arrive

Le Collège des commissaires se réunissait mardi 14 février, afin de statuer sur le partenariat de la Commission européenne avec Euronews. Après les échanges et les garanties apportées par la chaîne d'information paneuropéenne, la décision a été prise de renouveler l'accord bilatéral pour les quatre prochaines années. Dans le même temps, NBC News a annoncé entrer au capital de la chaîne.

L'actualité s'est bousculée mardi 14 février pour la chaîne d'information européenne. Le Collège des commissaires statuait à Strasbourg sur le partenariat de la Commission européenne avec Euronews. Après les échanges et surtout les garanties apportées par la chaîne, la décision a été prise de renouveler l'accord bilatéral pour les quatre prochaines années qui devrait être en moyenne de 24 millions d'euros par an.

Elle avait déjà annoncé apporter son soutien pour 2017, d'un montant de 18 millions d'euros pour la production de contenus, entre autres.

Garanties

Mais avant de pouvoir le confirmer, la Commission a voulu obtenir par écrit et à sa demande - c'est la raison pour laquelle l'accord a été repoussé, nous indique la Commission -, les garanties de la direction d'Euronews d'un "engagement de la chaîne pour une information impartiale, pluraliste et indépendante" ; "la conservation du multilinguisme" ; "d'aucune incidence après l'accord avec NBC sur la qualité du contenu ni de conséquences négatives directes sur le personnel" ; "que les futures nominations de la chaîne tiendront compte d'une connaissance des affaires de l'Union européenne et de la gouvernance" ; enfin "que le nom de la marque Euronews sera conservé dans le futur nom de la chaîne avec NBC".

La Commission, qui réaffirme ne pas être actionnaire de la chaîne mais être un soutien financier depuis le début, prévient toutefois qu'elle pourrait "se retirer en cas de violation grave des garanties fournies par Euronews et/ou de toute autre circonstance stipulée dans le contrat".

NBC confirme

Dans le même temps, hier soir, NBC News confirmait - sans qu'un calendrier ne soit dévoilé - sa prise de participation au capital de la chaîne paneuropéenne qui sera rebaptisée Euronews NBC.

Depuis quelques mois, les négociations étaient en cours entre les deux médias. La chaîne américaine pourrait donc prendre 25 % du capital, ce qui fera d'elle, le second actionnaire d'Euronews derrière l'Egyptien Naguib Sawiris (53 %). Les 21 groupes audiovisuels publics européens et du bassin méditerranéen actionnaires ainsi que les trois collectivités territoriales - pour l'heure, à 47 % de la chaîne -, verront quant à eux leur participation diminuer drastiquement. Et leur rôle se résumera à "veiller à contrôler la mission d'intérêt général d'Euronews".

Dans une dépêche AFP, on apprend ainsi que la participation de NBC News au sein d'Euronews sera hébergée dans une nouvelle entité : NBC News International, présidée par Deborah Turness.  De plus, qu'il n'y aura pas de changements au sein de la direction actuelle de la chaîne européenne.

D'autres actionnaires privés pourraient faire leur entrée au sein du capital de la chaîne. Selon nos informations, un actionnaire chinois aurait également été approché, mais sans suite.

Source : http://acteursdeleconomie.latribune.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com