Vous êtes ici

L'industrie automobile et le numérique, la grande révolution est en route

Le Mondial de Paris ouvre ses portes à la presse jeudi. La vague du numérique et des nouveaux services de mobilités obligent les industriels à se remettre profondément en question.

Est-ce la fin d'un monde ? Cette année, le Mondial de l'automobile, qui ouvre ses portes ce jeudi à Paris, offre un nouveau visage. Les vendeurs de rêve, les Lamborghini, Aston Martin ou Bentley ou Rolls-Royce, et plusieurs marques grand public (Ford, Volvo, Mazda) ont décidé de snober l'édition 2016 du Salon. Et plusieurs grands patrons, comme ceux de BMW, Fiat-Chrysler et Mitsubishi, ne se donnent pas la peinent de passer.
 
D'autres figures font pourtant leur apparition. Comme des spécialistes des VTC (Voitures noires...), de la location (Sixt) ou du covoiturage, tel que Blablacar, un petit nouveau Porte de Versailles. « C'est une belle exposition auprès de notre coeur de cible, les gens qui ont une voiture. Et puis, c'est aussi un moyen pour nous d'entrer en contact avec les constructeurs », souffle-t-on au sein de la (grosse) start-up française.
 
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com