Vous êtes ici

L'Institut de formation interprofessionnel de l'Allier reprend sur de bons rails

L‘année a commencé pour la plupart des apprentis de l’IFI 03. Mais rien n’est perdu pour ces jeunes qui n’ont pas encore trouvé de contrat avec une entreprise. Le point sur la rentrée du centre de formation.

ifi 03

Thierry Loreau (directeur), Armand de Brito (responsable logistique) et Sylvie Fradier (responsable pédagogique) dans la nouvelle cuisine de l’IFI 03

Les apprentis en deuxième année de l’IFI ont repris leurs cours ce lundi. Les cycles des nouveaux arrivants débuteront entre fin septembre et début octobre. Et les effectifs restent stables à l’Institut de Formation Interprofessionnel de l’Allier (IFI 03) : 950 jeunes comme l’année précédente, dont un tiers en alimentation et un autre tiers en hôtellerie.

1. L’action « tremplin pour l’apprentissage »

Mais la rentrée n’aura lieu que pour 80 % des apprentis en septembre. « Il est important que les jeunes sachent qu’ils ont encore le temps de signer un contrat d’apprentissage jusqu’à la fin de l’année. C’est pour cette raison que nous avons encore des entrées en formation en janvier », explique Thierry Loreau, directeur de l’IFI 03. Pour ne pas perdre de temps, le centre d’apprentissage offre la possibilité de commencer une formation avant même la signature d’un contrat avec une entreprise.

L’action « tremplin pour l’apprentissage » est uniquement destinée à des jeunes avec un projet défini. L’IFI 03 va les aider à trouver une entreprise d’accueil parmi les 2.800 partenariats environ qu’il entretient dans l’Allier. Cela aide également les entreprises qui ont du mal à trouver des apprentis, notamment dans les branches de la coiffure, de l’hôtellerie, de la restauration et de l’automobile.

2. Nouveaux référentiels pour le BTS 

À partir de la rentrée, le BTS Management des Unités Commerciales s’inscrira complètement dans la digitalisation. Les apprentis qui achèveront leur cursus en 2020 apprennent comment gérer un commerce à l’ère numérique à l’aide de logiciels portant sur la gestion de produits et du personnel.

3. La formation continue pour adultes 

Le centre d’apprentissage n’ouvre non seulement plein de possibilités pour les jeunes. « Tous nos métiers d’apprentissage peuvent être déclinés en formation continue pour adultes, explique Thierry Loreau. Malheureusement, beaucoup de gens ne connaissent pas encore compte cette opportunité. » L’IFI accueille une quarantaine de stagiaires par an, mais peut en accueillir davantage, grâce notamment aux nouveaux locaux de cuisine et de pâtisserie inaugurés en juillet.

4. Travaux au gymnase et digitalisation 

« Dans un mois, nous commençons l’aménagement du gymnase avec des vestiaires, des sanitaires et des douches. Les travaux vont durer trois à quatre mois », informe Armand de Brito, responsable logistique de l’IFI 03. Il s’agit d’un investissement de 80.000 €, porté par le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes.
En termes de digitalisation, il est maintenant possible d’effectuer sa préinscription en ligne. En outre, l’IFI a mis en place un logiciel, analogue à l’ENT (Espace numérique de travail) des universités, qui permet aux entreprises de consulter les calendriers d’apprentissage, les résultats et l’assiduité de leurs apprentis.

L'IFI en chiffres
950 :
 le nombre d’apprentis. S’y ajoutent 150 jeunes inscrits à l’École de la 2e chance. 50 : c’est le nombre de diplômes, du CAP au BTS qu’on peut acquérir à l’IFI 03. Ils se répartissent en six filières (alimentation, hôtellerie, automobile, commerce et service, coiffure, santé). 88,1 % : le taux moyen de réussite aux examens des apprentis. Le taux d’insertion varie entre 75 et 90 %.

Source : lamontagne.fr

Voir la fiche de l'IFSI 03

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com