Vous êtes ici

Les créations de micro-entreprises en baisse de plus de 20% en 2015

Le nombre de créations d'entreprises, toutes formes confondues, a baissé de 4,7 % en 2015. Mais la part des créations de micro-entreprises a, elle, chuté de plus de 20 % l'an dernier par rapport à 2014.

C'est une douche froide pour tous ceux qui soutiennent la création d'entreprises. Les chiffres de l'Insee, parus ce jeudi, montrent que la création d'entreprises a connu une baisse de 4,7% en 2015. Beaucoup plus inquiétant, les créations de micro-entreprises ont, elles, chuté de 21,2 %.

Hors micro-entreprises, les créations ont tout de même augmenté de 27,6 % ce qui semble indiquer un report des projets de création de la micro-entreprise vers les formes classiques d'entreprises individuelles (sans régime social forfaitaire). « Les baisses de création dans la micro-entreprise sont probablement la conséquence de la loi Pinel sur les auto-entrepreneurs qui a introduit de nouvelles obligations », estime Henri Mariotte, chef de la division Infrastructure et répertoire statistique de l'Insee.

En effet, la loi Pinel impose désormais à tout auto-entrepreneur qui souhaite exercer une activité de commerce ou d'artisanat de s'immatriculer dans une chambre des métiers de l'artisanat. En outre, le suivi d'un stage préalable à l'installation est également obligatoire pour pouvoir lancer son activité.

Enfin, les auto-entrepreneurs sont aussi désormais redevable de taxes (notamment la contribution foncière des entreprises, CFE), dont ils étaient exonérés auparavant. Autant d'éléments qui peuvent expliquer cette baisse spectaculaire. La baisse est surtout sensible dans les domaines de la construction (-16,6%) et du commerce (deux secteurs concernés par la réforme Pinel). Dans le transport au contraire, les chiffres sont en hausse (+45,7%), du fait du développement important des VTC en 2015. Un autre secteur est en véritable explosion, celui de la livraison de colis (multiplié par 4 par rapport à 2014), qui peut s'expliquer par le boom des achats sur Internet.
 

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com