Vous êtes ici

La Maison Fructosia sur les meilleures tables du monde

Fondée en 2010, la Maison Fructosia, créatrice des Confitures de Charroux, vient de se voir récompenser par un titre de 11e meilleur confiturier du monde par un jury international composé de ses pairs.

fructosia

La Maison Fructosia a vu le jour grâce à deux passionnés de gastronomie, de voyages et du terroir bourbonnais : le chef Julien Séchaud et son associé Barrou Diallo. Après deux ans de recherche, ils ont lancé en 2010 une gamme de produits inspirée de la nature. La recette de l’excellence est (presque) simple : « Une majorité de fruits et légumes de notre jardin issus du terroir. Un traitement immédiat du fruit, à la main et en petites quantités. Et puis des recettes originales et créatives puisées dans la nature et auprès de nos ancêtres », explique Barrou Diallo. L’excellence des produits est vantée par de grands hôtels et restaurants étoilés. La Maison Fructosia offre aussi ses services à de grands chefs dans l’élaboration de nouveaux plats.

Recrutement et investissement

Affichant un chiffre d'affaires de 137.000 euros en 2017 (dont 10 % à l'export) avec 3 personnes, l’entreprise a recruté dernièrement une chargée de développement commercial pour étendre son réseau et fidéliser ses clients grâce à des innovations permanentes et une prise en compte des retours clients. La Maison travaille aussi régulièrement avec des écoles locales d’ingénieur, de design ou d’agronomie pour améliorer son positionnement marketing et ses produits.

Après quatre ans de travaux, l’entreprise s’est installée dans une bâtisse vieille de 150 ans : 200.000 euros ont été investis pour le gros œuvre, l’aménagement de la cour intérieure et des espaces intérieurs, pour un process de production plus efficace dans une démarche HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) : « Nous serons en mesure d’y accueillir en 2019 nos partenaires et clients prestigieux. Cela nous permettra d’augmenter notre catalogue de services aux professionnels et d’aligner l’image de notre siège au marché du luxe auquel appartiennent nos produits », expliquent les dirigeants qui se disent ouverts à toutes nouvelles collaborations.

Source : Bénédicte Rollet pour brefeco

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com