Vous êtes ici

Auvergne-Rhône-Alpes, une région riche en PME de croissance

Pour la sixième année consécutive, Bpifrance et l’agence Katalyse ont réalisé leur baromètre PME+ sur les PME de croissance en France.

pme croissance en france

Dans le cas présent, sont considérées comme PME de croissance celles dont le taux de croissance annuel moyen minimal est de 10 % au niveau du chiffre d’affaires ou des effectifs sur les dernières années (entre 2 et 5 ans) hors filiales de groupes dont la maison mère affiche un chiffre d'affaires égal ou dépassant 200 millions d'euros.

« La région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 14,1 % du total national, a un bon développement. On pourrait penser que les PME de croissance seraient plutôt des start-up issues des métropoles. Or toutes les régions et tous les secteurs sont représentés. Le taux de croissance est plus élevé qu’ailleurs. Ramené au PIB, il représente 11,4 % de l’économie française, il faut donc s’en réjouir, cela donne de l’espoir pour le développement des territoires ! », indique Jean-François Lécole, président de Katalyse.

Le commerce en première place

Ainsi, dans le détail, l’Ardèche compte 207 PME de croissance, l’Allier 219, le Cantal 78, la Drôme 628, la Haute-Loire 181, la Loire 688, le Puy-de-Dôme 609, le Rhône 3178, l’Isère 1370, la Haute-Savoie 1083, la Savoie 621 et l’Ain 670, pour un total de 9.533 estimé (près de 15 % ne déposent par leurs comptes au greffe). Les PME de croissance représentent ainsi 23 % des PME dans la base de données disponible.

Le commerce représente 26 % des PME de croissance. Les secteurs de l’industrie manufacturière (15 %) et de la construction (14,89 %) arrivent juste avant les activités spécialisées, scientifiques et techniques. Auto Dauphiné (Grenoble) a la première place. On peut citer également dans le palmarès régional Etoile Auto, La Vie Claire, Maxi Zoo France, Roche Diabetes Care France, Sogelim, Staubli Lyon et World Marechal.

Au 1er janvier 2017, la France dénombrait 67.566 PME de croissance dont 28 % affichent une croissance annuelle de leur CA supérieure à 40 %. Enfin, plus de la moitié (54,54 %) d’entre elles a un chiffre d’affaires inférieur à 2 M€, 27 % entre 2 et 5 M€, 10 % entre 5 et 10 M€, 7 % entre 10 et 50 M€ et moins d’1 % entre 50 et 200 M€.

pme croissance

Source : www.brefeco.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com