Vous êtes ici

La transformation digitale des relations presse

En attendant la sortie du livre Kawa sur les sommets du digital 2017, qui résumera l’ensemble des interventions, Cision, Leader Mondial du logiciel de RP et d’Influence, vous propose un résumé de sa conférence sur la transformation digitale des relations presse.

Transformation digitale des RP : de quoi parle-t-on ?

Les Relations Presse ont considérablement élargi leur terrain de jeu ces 10 dernières années. En effet, la presse traditionnelle n’est plus qu’un canal parmi la multitude de médias disponibles : presse en ligne, blogs, Facebook, YouTube, Twitter, Instagram… à chaque cible son canal de prédilection.

C’est pourquoi le terme Relations Presse est devenu beaucoup trop réducteur. On parle aujourd’hui de Relations Médias.
Conséquence naturelle de cette démultiplication des médias : celle des relais d’opinion. Aujourd’hui les journalistes ne sont plus les seuls à faire entendre leur voix et à porter des messages, chacun peut devenir son propre média et construire son terrain d’influence.

Il s’agit alors d’appuyer sa stratégie de relations médias sur une multitude d’influenceurs :

– Les journalistes, évidemment toujours en 1er plan,
– Les blogueurs,
– Des influenceurs reconnus très suivis sur les réseaux sociaux, des « stars 2.0 » (Enjoy Phoenix, Norman, Emmy…),
– Des centaines d’influenceurs plus « discrets » avec une communauté plus modeste mais souvent plus engagée grâce à des messages plus personnels et authentiques.
– Mais aussi, des experts terrains, travaillant dans des groupes de réflexions, des associations… souvent moins familiers avec la communication mais apportant toute la crédibilité de leur propos à votre marque.

La transformation digitale des relations presse c’est alors aussi et surtout cette nouvelle mission d’engagement qu’ont les professionnels des RP, qui doivent proposer à l’ensemble de ces influenceurs, une expérience intéressante ou authentique ou innovante ou tout ça à la fois, pour les convaincre de devenir des ambassadeurs de vos messages.
La transformation digitale des RP remet alors l’humain au cœur des débats !

Encore de l’humain, de l’humain, de l’humain

Les professionnels des relations presse doivent alors se libérer du temps et savoir profiter des nouvelles technologies d’influence pour faire des veilles quotidiennes sur les différents médias, bien comprendre leur environnement médiatique, les tendances du moment, identifier les influenceurs qui comptent sur leur marché… et doivent se concentrer sur la relation et l’engagement.

Une marque ne pourra jamais engager ses influenceurs sans développer ses relations que seul l’humain sait faire jouer. Aucune digitalisation ne saura mettre en place des partenariats, convaincre des personnes de soutenir certaines causes ou devenir ambassadeur de certains messages.

"N’ayez donc aucune crainte quant au futur des RP, puisque sa pertinence n’a jamais été aussi reconnue qu’aujourd’hui et pas seulement par les attachés de presse…

Le marketing largement concerné par la digitalisation des RP

La transformation du « Push » à l’ « Inbound » Marketing a placé aujourd’hui les Relations Médias au centre des préoccupations. L’objectif de l’inbound marketing est de faire gagner un maximum d’intérêt à sa marque plutôt que de l’acheter à coup de campagnes publicitaires ou d’emailing de masse à travers des messages sans grande valeur ajoutée.

Aujourd’hui le marketing se fonde sur une stratégie de contenus (ou brand content) de qualité, qui éduque le consommateur final, lui est utile, l’aide dans ses choix, le fait réfléchir ou le touche.

Ces contenus sont créés pour être engageants que ce soit par l’humour, la surprise, l’innovation, l’expertise, l’émotion… à grand renforcement de storytelling, très qualitatifs sur le fond comme sur le format. Onéreux et laborieux, le marketing de contenu a pris une place considérable dans les budgets et les ressources du marketing moderne.

Dans ce contexte, tout l’enjeu est de donner de la visibilité à ces contenus, dans un monde inondé d’informations où leur espérance de vie se compte en minutes. Si le référencement naturel joue un rôle important, les réseaux sociaux et les références par des tiers, qu’ils soient journalistes, blogueurs ou influenceurs, permettent un engagement, une confiance et une viralité essentiels dans le succès des campagnes marketing.

C’est évidemment là où marketing et RP doivent absolument collaborer.

Faites exploser les silos pour le bien de votre stratégie d’influence

D’après une étude Cision effectuée en 2016 sur les pratiques de l’influence, les professionnels du marketing, des RP et de la communication construisent aujourd’hui les mêmes contenus (CP, Billets de blogs et articles Web), recherchent les mêmes influenceurs (journalistes et blogueurs, influenceurs 2.0), utilisent les mêmes réseaux sociaux (Twitter, Facebook et LinkedIn ) et rencontrent les mêmes freins (problème de ROI et d’engagement).

Plutôt que de travailler chacun dans son coin, les différents métiers doivent absolument collaborer et se concentrer sur un objectif commun : la recherche d’influence.

L’influence, c’est un savoureux mélange de 4 ingrédients indispensables : la visibilité, la notoriété, le contenu et l’engagement.
Il est alors grand temps de changer de référentiel et de ne plus réfléchir en termes de Marketing/Communication/RP, mais de mettre en commun ses efforts, ses compétences et ses budgets pour travailler ensemble sur ces 4 leviers de l’influence.

Source : https://siecledigital.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com