Vous êtes ici

Vichy : la vague des coffee shops

Décliné sous formes inédites, le « petit noir » est désormais porté en étendard. Une nouvelle tendance qui fait des émules à Vichy.

Le simple petit noir servi sur le zinc a-t-il pris un sacré coup de vieux ? Peut-être si la tendance se confirme. Depuis un an, en effet, la ville thermale où constellent les cafés traditionnels a vu arriver un, puis deux autres établissements aux formats inédits. Ces coffee shops ou coffee houses sont pourtant loin d'être des ovnis et ont le vent en poupe depuis 30 ans, dans une bonne partie du monde occidental.

Une clientèle jeune et connectée

À New York, Londres ou Paris, les enseignes comme Starbucks et Columbus sont devenues les lieux de fréquentation incontournables d'un public souvent jeune, branché et connecté. Une communauté pour qui les Caffè Latte, Caffè Mocha, Macchiato, Frappuccino sont aussi familiers que le « noir » ou la vichy célestins pour les générations plus anciennes.

Surfant sur la vague, Venus Barista, le Cocoon Coffee et le tout dernier Select Coffee House ont donc bouleversé quelque peu le paysage des cafés vichyssois. Trois établissements où l'un des breuvages les plus consommés au monde tient une place centrale. Et dans le petit monde, qui ne demande qu'à grandir, des coffee shops, la concurrence stimule plus qu'elle ne dérange. « Le fait d'être plusieurs est une bonne chose, confirme Jérôme Philippon du Cocoon Coffee. Cela nous oblige à ne pas nous endormir. »

De la place pour tout le monde semble-t-il, d'autant plus que l'offre est suffisamment large pour que les consommateurs y trouvent leur compte. À chacun son établissement, en quelque sorte. Le Barista et le Select en centre-ville, le Cocoon à l'entrée du pôle Lardy, les « coffee » attirent leur propre clientèle. Des consommateurs de quartiers d'une part ou à la recherche de produits plus spécifiques proposés dans chaque lieu, d'autre part.

Chacun son créneau

Pour le Barista, le positionnement est clair. Le café et la marque avant tout. Le « petit noir » ne se boit pas, il se déguste. Chaque provenance, une dizaine, nécessite un traitement particulier pour obtenir « une palette de saveurs plus subtile encore que celle du vin », assurent les deux gérants. Tasses, tabliers, vitrines : toute la boutique est estampillée par un même logo. Car au Barista, on vend aussi la marque.

Le Coccon Coffee propose un concept plus généraliste influencé par les Starbucks. À proximité du Cavilam, l'établissement est une adresse prisée des étudiants étrangers qui retrouvent une atmosphère familière. Avec un espace dédié aux enfants, l'adresse se veut également plus familiale. Les produits vendus balayent la large gamme déjà proposée par la grande chaîne américaine.

Du côté du Select, le café se fait plus discret et c'est « l'ambiance conviviale et chaleureuse », que les gérants, ont cherché à développer.

La boisson ancestrale a désormais le vent en poupe. Une tendance, qui, selon les trois nouveaux établissements vichyssois, n'est pas prête de s'inverser.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com