Vous êtes ici

Le compte entrepreneur investisseur pour stimuler le financement des start-up ?

Annoncé brièvement en parallèle de la baisse de l'impôt sur les sociétés vendredi 9 septembre par Michel Sapin, le compte entrepreneur investisseur (CEI) sera inscrit dans le projet de loi de Finances 2017. Le dispositif est très attendu du côté des investisseurs et des start-up notamment.

La mise en place du CEI devrait faciliter l'investissement des "business angels" en leur permettant de reporter l'imposition de plus-value, selon l'Express Entreprise.

Aujourd'hui, un entrepreneur qui vend son activité et souhaite soutenir financièrement des start-up doit s'acquitter de l'impôt sur le revenu en cas d'investissement direct ou est soumis à l'ISF, s'il le fait à travers une holding. De quoi décourager de potentiels investisseurs.

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com