Vous êtes ici

A l’approche des fêtes, le saumon fumé n’attend pas

On travaille tous les jours du mois de décembre dans l’atelier du Fumage Artisanal du Sichon à Brugheas. Pour les fêtes de fin d’année, l’entreprise va préparer 18 tonnes de saumon et de truites.

fumage artisanal du sichon

Pas de répit et pas beaucoup de repos à l’approche des fêtes de fin d’année dans l’atelier du Fumage Artisanal du Sichon à Brugheas, à proximité de Vichy. L’entreprise réalise à cette occasion 20% de son chiffre d’affaire annuel, il faut préparer en quelques semaines pas moins de 18 tonnes de poisson. "C’est toujours une période importante, nous n’avons pas droit à l’erreur" explique Daniel Bono, le propriétaire de l’entreprise.

Le poisson fumé est un produit frais qui doit être consommé dans les 30 jours. Pour répondre à la demande, il faut allonger les plages horaire de l’atelier, travailler tous les jours y compris le dimanche et augmenter le nombre des salariés qui passent de 17 à 22, un coût pour l’entreprise, une aubaine pour certains comme Jérôme Brun, agent de production en CCD : "ça ne me dérange pas, ça se retrouve sur la paye donc ça permet d’arranger les fins de mois, surtout pour ces période de fêtes".

En quelques années l’entreprise est passée de 17 clients à plus de 600 et un millier de clients locaux qui viennent acheter directement à la boutique.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr / photo Laurence Couvrand

Voir la fiche du Fumage Artisanal du Sichon

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com