Vous êtes ici

Le nombre de places à l’école de kinés de Vichy devrait passer de 80 à 90

Pour entrer à l'école de kinés de Vichy, la seule d'Auvergne, il n'existe pas de concours externe.

Les étudiants en Première année commune aux études de santé (PACES), de Clermont et Vichy, passent un concours en janvier et mai pour espérer obtenir une des 80 places existantes pour l'instant. Cette année, ils sont au total 1.642 à postuler.

A la rentrée prochaine, ce sont 90 étudiants qui pourraient faire leur entrée en première année. Car le Conseil régional et l'Agence régionale de santé (ARS) ont en effet demandé au ministère de la santé la création de dix places supplémentaires afin de faire face aux besoins dans les années à venir en Auvergne. La réponse ministérielle est attendue fin juin.

Et puisque le cursus est passé depuis l'an passé de trois ans à quatre ans d'études, ce sont 400 étudiants au lieu de 250 qui feront leur rentrée en 2018 à l'IFMK de Vichy. Le chantier pour la construction d'une nouvelle école, sur la friche industrielle des Docks de Blois, près de la gare, vient de débuter. Puisque la sortie de la première promo « quatre ans » aura lieu en 2019, l'année 2018 n'aura pas de nouveaux diplômés. Ce qui devrait créer des problèmes de remplacement dans la profession.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com