Vous êtes ici

Le teint Vichy Célestins

Plus qu’une ville, Vichy est devenue une marque synonyme de santé et de beauté. L’eau Vichy Célestins, les pastilles de Vichy et les produits dermo-cosmétiques des laboratoires Vichy, sont devenus de solides ambassadeurs de la cité thermale.

Appartenant à l’Etat, l’eau Vichy Célestins (issue des volcans d’Auvergne) est exploitée depuis 160 ans par une société privée, la Compagnie de Vichy. Embouteillée dans l’usine de St-Yorre, la précieuse eau « secret d’un teint éclatant », est distribuée par le groupe Neptune.
40 millions de bouteilles sont vendues chaque année dont 20 % à l’export dans vingt pays (Europe et en Amérique du Nord). Entrant dans la composition des célèbres pastilles digestives et des produits cosmétiques, l’eau de Vichy sait aussi faire, à elle seule, de petits miracles. En 2014, la Compagnie de Vichy a ainsi reçu le prix de l’innovation European Spas Association pour son innovation santé de la cuisine à l’eau Vichy Célestins. Grâce aux nombreux minéraux interagissant avec les ingrédients, la cuisine « Vichy Célestins » assure des mets plus digestifs et mieux équilibrés en sel.

La cosmétologie made in Vichy

C’est en 1931 que le docteur Haller applique les vertus thérapeutiques de l’eau minéralisante de Vichy à la cosmétologie, créant la marque Vichy. Avant lui, la marquise de Sévigné faisait déjà l’éloge de cette eau, qui rend la peau « douce et unifiée », lançant la mode des cures vichyssoises. Précurseur, Haller propose les premiers soins par type de peau. Depuis, il a été prouvé cliniquement que les quinze minéraux de l’eau Vichy permettent une régénération des cellules cutanées, luttant ainsi contre le vieillissement.
Pour respecter au mieux la fragilité de l’eau Vichy, l’usine est implantée à côté de la source depuis 1961.
Rachetés en 1955 par L’Oréal, les laboratoires Vichy sont, depuis 2006, couplés aux activités des usines de La Roche-Posay sous le nom Cosmétique Active Production (CAP). En 2013, CAP a produit près de 274 millions d’unités, dont 90 % sont exportées dans cinquante pays.

Vous prendrez bien une petite pastille

En 1825, le chimiste Jean-Pierre- Joseph d’Arcet découvre les vertus digestives du bicarbonate de sodium des eaux minérales de Vichy. Dès 1833, les frères Brosson confectionnent la première pastille-médicament digestif, qui voit sa forme octogonale reconnue en 1856 comme « originale » par un décret impérial. C’est l’impératrice Eugénie (femme de Napoléon III) en personne qui en fera un produit prisé de l’aristocratie.
Deux entreprises vichyssoises fabriquent aujourd’hui encore ces pastilles de 2,5 g quasiidentiques, à un nom près…
La pastillerie de Vichy (rachetée il y a quelques mois par le groupe Eurazeo), est aujourd’hui la seule à pouvoir utiliser l’appellation « Pastille de Vichy », fabriquée à l’eau minérale de la source Vichy Célestins.

Les pastilles du « Bassin de Vichy » appartiennent quant à elles à la famille Moinet. La société Moinet Vichy Santé extrait les sels minéraux de sa source Roger. Chaque année, la petite société familiale de vingt salariés produit 800 tonnes de pastilles du « Bassin de Vichy ».

A ne pas confondre !

Bénédicte Rollet pour BrefEco.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com