Vous êtes ici

Le Vichyssois Raphaël Allagnat (re)devient champion du monde junior de scrabble

Déjà titré en individuel en 2017, le Vichyssois devient, à 16 ans, champion du monde junior de scrabble en paire avec Corentin Tournedouet.

scrabble vichy

R. Allagnat, champion du monde junior de scrabble

Juillet 2018 aura été riche en titres pour les Français. Moins d’une semaine après le sacre de l’équipe de France de football lors de la Coupe du monde en Russie, Raphaël Allagnat et son coéquipier, Corentin Tournedouet, ont également glané une couronne mondiale à Tremblant au Québec. Il s'est entretenu avec le quotodien La Montagne.

Ton père dit que tu baignes dans le scrabble depuis tout petit…

Oui, j’ai commencé de jouer à 6 ans. Avec mon père et mon frère Alexis (13 ans), on s’entraîne ensemble à la maison, c’est très sympa. Si mon père n’avait pas été mon entraîneur, je n’aurais pas forcément eu le même parcours.

Tu as été neuf fois champion de France et désormais deux fois champion du monde. Quel est ton secret ?

C’est une gymnastique des lettres dans mon esprit. Je visualise le tirage et le mot me vient car je l’ai déjà vu. Avec l’habitude, on retient les mots et après il faut essayer de les placer le mieux possible sur la grille. Ce qui me plaît dans le scrabble, c’est que les parties sont toujours différentes. Donc je compte bien continuer tant que je peux.

Le scrabble, ça t’apporte quoi dans ta vie quotidienne ?

J’ai 20/20 en dictée à l’école (rires). Sinon, quand on trouve le bon mot, il faut le placer au meilleur endroit de la grille pour accumuler un maximum de points. Donc cela m’aide beaucoup en maths. Je crois que je connais la table de trois jusqu’à vingt-cinq !

As-tu déjà eu envie d’arrêter le scrabble ?

Oui, j’ai failli laisser tomber quand j’avais douze ans. J’avais complètement raté mes championnats de France cette année-là et ça m’a démoralisé. Mais j’ai quand même décidé de continuer et, l’année suivante, j’ai terminé deuxième. J’ai retrouvé mon niveau et l’envie de m’entraîner.

Comment se sont passés tes championnats du monde à Tremblant ?

Très bien. C’était la première fois que je jouais avec mon partenaire. On ne s’était jamais entraîné ensemble. Donc ça m’a permis de voir comment il jouait. Ensuite, pendant les parties, on cherchait les mots chacun dans notre coin et on choisissait le meilleur quand le chrono était écoulé.

Quel a été ton meilleur mot justement ?

Il y a eu un tirage où j’étais le seul à trouver le mot « entolome ». C’est assez rare mais on prend énormément d’avance quand on est seul à trouver un mot. Et là, dès que j’ai vu les lettres, j’ai tout de suite pris un bulletin et le mot m’est venu directement.

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com