Vous êtes ici

Le calendrier de l'Ironman Vichy finalement inchangé

Après avoir annoncé en juillet un changement de calendrier, la société Ironman France vient de faire machine arrière. Le triathlon des bords de l'Allier reste finalement programmé à la fin de l'été : les 25 et 26 août 2018, pour ce qui est de la prochaine édition.

ironman vichy

Photo - logo Ironman

Le triathlon de la cité thermale va donc garder sa date habituelle, celle du dernier week-end d'août. La quatrième édition n'aura donc pas lieu les 21 et 22 juillet 2018, mais bien les 25 et 26 août.

Pourquoi un tel revirement ? "On voulait garder l'ambiance qui règne ici. Vichy clôt l'été de la plus belle des manières. L'épreuve est maintenant ancrée dans le calendrier des Ironman. Le pourcentage d'athlètes à revenir chaque année est important, surtout sur la distance 70.3. Finalement, ça coulait de source de rester sur cette date", explique-t-on au sein d'Ironman France, tout en concédant :  "On s'est peut-être un peu précipité dans notre réflexion et l'officialisation du changement de date".

Les échanges noués avec les athlètes lors de cette troisième édition ont donc pesé dans cette volte-face. Le dialogue avec les bénévoles vichyssois également, dont certains avaient pris l'habitude de partir en vacances en juillet pour être disponibles à la fin de l'été. Pour la Ville de Vichy et la communauté d'agglo, ce statu-quo évitera un embouteillage de manifestations. De même, les hôtels, bars et restaurants ne devraient pas être fâchés de garder cette manne de clients assurée par l'Ironman au lendemain de la haute saison.

Un autre facteur, plus sportif celui-là, a motivé la décision des organisateurs. "En juillet, la concurrence est plus forte au niveau des Ironman. Il y a ceux d'Angleterre, d'Autriche, d'Allemagne, de Suisse... Autant de pays qui fournissent des athlètes à l'épreuve de Vichy. En août, il y a bien les Ironman de Suède et du Danemark, mais ces populations ne viennent pas dans l'Allier."

L'événement vichyssois va donc garder son identité et tous les atouts qui lui ont permis de se hisser au deuxième rang des meilleurs 70.3 au monde, selon le vote des athlètes (et le septième Ironman).

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com