Vous êtes ici

Les travaux de la Banque de France annoncés pour février

«Ce coup-ci, on a toutes les autorisations. Enfin ! » Il y a trois semaines, le 14 novembre dernier, le promoteur Roger Boyer (Sophora) a obtenu le permis de construire modificatif pour le projet de réhabilitation de la Banque de France.

Passée la période de deux mois pendant laquelle des recours pourront être déposés (en 2011, des riverains avaient attaqué le permis de construire initial), les travaux pourront reprendre. « Ce ne sera pas avant février, vers le 15 », annonce Roger Boyer. Les travaux débuteront donc neuf ans après la fermeture de la Banque de France. Voici les principales modifications du projet.

Huit logements en plus. Par rapport au projet initial, huit appartements ont été rajoutés, sur une surface qui reste identique. Au total, une quarantaine seront construits. Combien d'appartements ont déjà été vendus ? Roger Boyer ne souhaite pas répondre.

La clef du parking. Comme prévu, un parking souterrain sera creusé sous le bâtiment de la Banque de France. En raison de contraintes géologiques, seulement 52 places (au lieu de 64 prévues) seront proposées. Or, pour un projet immobilier en centre-ville, la législation impose un nombre de places de stationnement proportionnel aux mètres carrés totaux. Le promoteur aurait donc dû trouver plus de 200 places. Les négociations n'ayant pas abouti pour l'achat de tout ou partie du parking de 230 places situé de l'autre côté de la rue de Paris et appartenant à un privé, le promoteur devra verser à la ville une « participation » pour non-réalisation de stationnement, qui s'élève à près de 263.000 €. La réalisation du projet est d'ailleurs soumise à ce versement. Roger Boyer assure que la somme sera payée.

Trois commerces dont H & M. Une autre modification du permis concerne la surface commerciale. Ce ne sont plus deux mais trois commerces qui se partageront les 4.000 mètres carrés du rez-de-chaussée. Sur les trois, un seul a trouvé preneur, et ce dernier a d'ailleurs confirmé sa venue malgré le retard : le géant du prêt-à-porter H & M.

Un plan de circulation spécifique. La circulation devrait être fortement perturbée aux abords du site, surtout durant les périodes de démolition. La ville mettra en place un plan de circulation spécifique.

 

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com