Vous êtes ici

Noms de domaine : l’Icann libéralise les extensions

En 2012, il sera possible d'utiliser une marque ou le nom d'une entreprise comme extension d'un nom de domaine.

Lors d'une réunion qui s'est tenue ce lundi à Singapour, le conseil d'administration de l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann), l'organisme international en charge de la gestion des noms de domaine, a autorisé la réservation d'extensions.

En lieu et place des célèbres ".com", ".org" et autres ".net", il sera bientôt possible d'utiliser un nom commercial ou encore une marque. Cette offre, réservée aux entreprises et autres titulaires de marques, ainsi qu'aux collectivités locales (municipalités, départements, régions…) inaugure, selon les responsables de l'Icann, une nouvelle ère de communication sur Internet. Dans quelques mois, nous verrons ainsi apparaître des ".ford", ".lvmh" et autres ".londres" sur les barres d'adresses de nos navigateurs. Des extensions dont la réservation sera facturée 185 000 dollars pièce.

Pratiquement, à partir du 12 janvier 2012, les entreprises et les collectivités désireuses de se voir attribuer une extension pourront déposer un dossier auprès des services de l'Icann. Les premières attributions d'extensions personnalisées devraient intervenir fin 2012.

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com