Vous êtes ici

Ca roule pour Liberty sans permis

Christophe n’est pas prêt d'en changer. Depuis maintenant cinq ans, il a franchi le cap, il est passé à la voiturette. Ça a changé sa vie. « Qu’est-ce que vous voulez faire d’un gros bateau ? Moi, je me gare tranquille avec ma voiturette. Je ne regrette pas du tout mon choix. C’est pratique sur les embouteillages, ça ne tient pas de place et ça ne consomme rien. Et puis c’est aussi confortable qu’une voiture. »
Christophe n’est pas près de battre des records de vitesse. Mais il s’en moque. « En ville, c’est pas l’autoroute, y’a pas besoin de rouler vite. »
Depuis son ouverture il y a un an, Christophe s’occupe de Liberty sans permis, avec Pascale qui a créé l’entreprise, « sur un coup de bluff ». Un ami qui avait une voiture sans permis et une émission à la télévision l’ont décidée à monter l’entreprise de location. « Les retraits de permis grandissants, il y avait un créneau. Et dans la région, ça ne se fait quasiment pas. »
Les clients ne manquent pas. Sur les cinq voitures de Pascale, toutes sont louées actuellement. Le coeur de cible, évidemment, ce sont les personnes passées par la case judiciaire. « La plupart sont des gens qui ont perdu leur permis et qui ont absolument besoin d’une voiture pour aller travailler. Nous avons aussi des jeunes qui veulent une première expérience sur la route. »

Source : La Montagne (24/11/12)

Accéder à la fiche de Liberty sans permis

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com