Vous êtes ici

La mécanique française au 6ème rang mondial

Les chiffres annoncés par la Fédération des Industries Mécaniques (FIM) prouvent que l'activité est restée dynamique sur l'exercice 2011. Les entreprises de la mécanique ont en effet enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 8,3% l'année passée à 109 milliards d'euros (9 mois réels et quatrième trimestre estimé) à comparer avec la progression du PIB de 1,7%. Après un premier semestre dynamique on a cependant noté un ralentissement au second semestre.

La mécanique française est au 6ème rang mondial derrière les États-Unis, l’Allemagne, la Chine, le Japon et l’Italie. Point positif, nos facturations globales sont plus élevées que la moyenne européenne. En outre, après une année 2010 atone, les investissements ont bondi de 7% en 2011. Et après un fort ralentissement au troisième trimestre, ils sont repartis à la hausse en fin d’année. Par ailleurs, la mécanique française reste orientée sur l’Union Européenne, zone la moins dynamique. A contrario, la mécanique française a été particulièrement dynamique hors zone euro et ce, pour différentes raisons : elle reste le premier fournisseur de l’Allemagne mais ce qu’elle exporte en Allemagne est destiné à terme au monde entier ; beaucoup de sites de production d’entreprises étrangères mécaniciennes sont en France et produisent pour le monde entier.

En savoir plus

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com