Vous êtes ici

Michelin toujours déterminé à assumer son rôle de locomotive

La présence de son président, Jean-Dominique Senard, du début à la fin de cette conférence économique de l'agglo de Clermont, mercredi à Polydome, de plus de trois heures, témoigne de la volonté de Michelin de conserver son rôle majeur dans le développement économique local.

« Michelin travaille sur Clermont-Ferrand et sa région avec près de 600 entreprises, a rappelé Jean-Dominique Senard. Et à travers Michelin Développement, nous pouvons les aider dans leur croissance. »

Le manufacturier a créé, en 1990, cette structure destinée à apporter une aide technique et financière à des sociétés évoluant dans le périmètre de ses zones d'implantation. Et il ne s'en tient pas là.

« Nous nous ouvrons, a insisté le président du groupe. En nouant des partenariats, comme avec Céréales Vallée, ou en investissant dans la recherche. »

La création de Fives Michelin Additive Solutions (FMAS), joint-venture montée avec l'ingénieriste industriel Fives pour explorer le secteur de l'impression 3D métal, entre dans cette double logique.

Le président de FMAS, Ivan Novikoff, en place depuis début avril, participait lui aussi à la conférence d'hier. Il a dévoilé le nom de la marque, Add-Up, sous lequel la société commercialisera ses produits et qui avait été présentée la veille à la foire de Hanovre avec le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, comme ambassadeur.

FMAS, qui compte déjà 15 employés sur son site de Ladoux, à Clermont-Ferrand, en est encore au stade de la recherche et du développement sur un secteur prometteur. « Pour l'instant, c'est un marché de niche, mais la 3D métal pourrait représenter à l'avenir de gros volumes, par exemple, dans l'aéronautique », a prédit Ivan Novikoff.

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com