Vous êtes ici

Open de France de natation

Sevrés de victoire lors de la première journée de l’Open de France, les nageurs français ont bien réagi, samedi à Vichy. Les tribunes remplies du Stade Aquatique ont pu applaudir les victoires de quatre d’entre eux, parfois dans des chronos intéressants. De bon augure à six semaines des Championnats d’Europe (18-24 août à Berlin).

Mehdy Metella a d’abord débloqué le compteur tricolore en remportant le 100m papillon en 52’’63, devant le Vénézuélien Albert Subirats (53’’01). Le Marseillais a approché son record personnel (52’’48 aux Championnats de France 2013) et de la saison (52’’56 à Chartres), malgré la fatigue de l’entraînement. «Rasé et affûté, je peux faire 51’’5 à Berlin», espère le Guyanais. Puis Jérémy Stravius a assumé son statut de favori sur 50m dos, en s’imposant (en 25’’31) devant l’Italien Stefano Mauro Pizzamiglio (25’’59). L’Amiénois est satisfait de boucler sur une victoire sa dernière compétition avant les Championnats d’Europe, où il sera l’homme à battre sur 100m dos, en l’absence de Camille Lacourt, touché à la hanche.

Victoire de prestige pour Manaudou

Coralie Balmy a ensuite apporté une touche féminine aux victoires françaises en dominant le 400m (en 4’06’’68), devant la Hongroise Katinka Hosszu (2e en 4’08’’52), seulement vainqueur du 400m 4 nages samedi. En l’absence «pour raisons personnelles» de Camille Muffat, la Mulhousienne a pris ses responsabilités, en améliorant d’une seconde son record de la saison, qui datait de mi-juin à Canet.

Le public était chauffé à blanc pour la course la plus attendue, le 50 m, regroupant le champion olympique Florent Manaudou, le champion du monde Cesar Cielo et l’Australien James Magnussen. Manaudou l’a nettement emporté en 21’’71, à un centième de son meilleur temps de la saison, devant Magnussen (22’’07) et Cielo (22’’16). «Vu le niveau de forme, c’est quand même pas mal, a commenté le Marseillais, peluche de Raoul, la mascotte, en main. Ça fait du bien de gagner à la bagarre.» De quoi donner le moral aux nageurs de l’équipe de France, qui restent ensemble une semaine pour un stage.
 
Source : lequipe.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com