Vous êtes ici

Orange prévoit l’embauche de 100 personnes en 2016 sur la région Auvergne-Rhône-Alpes.

600 alternants par an

Chaque année, ce sont près de 600 alternants qui sont accueillis en formation chez Orange. Tous métiers confondus mais surtout des techniciens et des vendeurs en boutique. « Une entreprise comme la nôtre, avec son poids économique et sa capacité à accompagner les jeunes a, quelque part, l’obligation de donner l’opportunité de faire une alternance à un maximum de personnes. Partout, nous entendons que l’alternance est la voie royale pour trouver un emploi. Mais si les entreprises ne proposent pas de stages, les alternants ne peuvent pas suivre leurs études ! » annonce Olivier Faure, responsable de la division Orange Centre Est. Les alternants sont encadrés par des salariés expérimentés et dédiés : « c’est clairement défini dans la fiche de poste de nos salariés. Ils reçoivent en plus une formation spécifique. »

Deux classes de chargés d’affaires fibre

Les alternants sont le premier vivier de recrutement mais ce n’est pas le seul. « Sur des métiers en tension, comme les chargés d’affaires fibre, nous avons signé un partenariat avec un organisme de formation, AUXO, près de Saint-Etienne. Deux classes ont été mises en place. Les personnes seront formées pour être capables de réaliser les études pour le déploiement de réseau fibre. Nous avons l’intention de recruter l’an prochain ceux qui sont rentrés dans ce cursus et qui auront acquis les compétences nécessaires. » Les 20 étudiants retenus possèdent tous un niveau Bac+2. Ils ont signé un contrat de professionnalisation de 12 mois, incluant 6 mois en présentiel et 6 mois dans l’entreprise. Les deux classes ont commencé en octobre dernier.

Une classe de techniciens 100% féminine

Orange Centre Est a aussi démarré un nouveau programme pilote sur Lyon. « C’est un autre domaine sur lequel nous avons choisi d’internaliser les formations. Il n’y a pas de pénurie sur ces métiers de techniciens mais pour des raisons de diversités, nous avons décidé de créer une classe 100% filles. » La première classe comporte neuf jeunes étudiantes qui vont être formées au métier de technicien réseau. Ce projet est mené en collaboration avec Pôle Emploi et des organismes de formation. « Depuis quelques années, nous avions constaté que dans les BTS il n’y avait que des garçons. Alors que, franchement, pour installer de la fibre, garçons et filles ont les mêmes compétences. Depuis des années, chez Orange, nous souhaitons féminiser ces métiers. C’est une nouvelle étape de franchie ! »

Une entreprise responsable

Il y a un an, Orange a débuté un partenariat avec le CREA (Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude). Le CREA est à l’initiative du programme de sciences participatives Phénoclim. Ce programme scientifique et pédagogique invite le public à mesurer l’impact du changement climatique sur la végétation en montagne. « Orange met à la disposition du CREA son personnel pour la maintenance des capteurs répartis sur les 4 000 mètres du Mont-blanc. Notre personnel est formé aux conditions extrêmes. Ce projet me tient particulièrement à cœur. Nous l’avons initié après la COP 21 et il continuera ensuite ! » s’exclame Olivier Faure.

Retrouvez toutes les offres d’emplois d’Orange ici

Source : http://lejournaldeleco.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com