Vous êtes ici

Parcs naturels régionaux

Auvergne-Rhône-Alpes devient la première région de France pour ses parcs naturels régionaux (PNR).

 
Les neufs PNR labellisés représentent déjà presque 30 % de la superficie du nouveau territoire et touchent 25 % de ses communes. Trois de ces PNR sont situés en Auvergne pour tout ou majeure partie de leur territoire (en 2013 sept communes de Haute-Loire ont rejoint le PNR des Monts d’Ardèche). Dont le plus grand de France, les Volcans d’Auvergne et le cinquième, Livradois-Forez.
 
Quel partenaire sera la grande région ? Depuis 1975, les Régions ont l’initiative de proposition d’un parc, d’élaboration de sa charte, de délibération pour sa création… Et la possibilité d’en financer le fonctionnement.
 
C’est ce qu’elles font à la fois sur le budget de fonctionnement (généralement 60 %), sur celui des projets et sur la gestion des fonds Leader pour les PNR. 
 
Cela n’a pas de raison de changer. Partenaire majeur des PNR, la grande Région devra toutefois procéder à des ajustements, notamment administratifs. Pour l’anecdote, en Auvergne, la compétence PNR est rattachée à  l’Environnement ; en Rhône - Alpes, c’est au Développement…
 
Quelles conséquence, quelles opportunités ? Les choix du prochain exécutif en matière d’aménagement du territoire peuvent-ils affecter les orientations des PNR sur lesquels l’Auvergne s’investit depuis trente ans ? La présidente de l’Apara, et présidente du parc du Pilat, Michèle Pérez estime que « cela ne changera pas grand-chose, puisque les missions fondamentales des parcs sont définies par le code de l’environnement ». 
 
Et parce que leurs projets et leurs financements sont inscrits dans les chartes (renouvelées jusqu’en 2023 et 2024 pour les Volcans et Livradois-Forez). Au contraire, elle estime que le nouveau territoire de projets sera bénéfique pour mutualiser moyens, expertises et projets. Par exemple pour la reconquête des centre bourgs, la mobilité, la filière bois... Les territoires des PNR ont des réalités différentes ? « Nos objectifs sont au trois quarts les mêmes avec des moyens différents pour y aboutir. »
 
Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com