Vous êtes ici

Vichy : Lardy veut ses galons de vrai campus

C'est la dixième rentrée du Pôle Lardy qui, pas à pas, permet à la ville de gagner ses galons de cité universitaire. C'est en tout cas l'horizon dessiné par l'équipe du Pôle pour le présent et l'avenir.


Les boules de papier volent du haut de l'amphi. Les cris couvrent le son du cours projeté sur écran. Et les doublants entonnent l'hymne de bienvenue destiné aux bizuts de l'année. « La tradition étudiante commence à s'ancrer à Vichy », s'amuse Jacqueline Girard.


La secrétaire générale du Pôle universitaire et technologique Lardy regarde d'un oeil plutôt bienveillant ce ramdam de rentrée pour les quelque 350 candidats au concours de kiné. Tout en posant ses ridelles pour éviter que ça ne déborde : « Après le cours, vous n'oublierez pas de ramasser les papiers, hein ? »


À Lardy, les étudiants de la prépa kiné sont bichonnés : ils représentent près de la moitié des 788 étudiants inscrits dans la quinzaine de filières du pôle universitaire de l'agglo vichyssoise. Leur présence, depuis 2009, a changé beaucoup de choses. « Les autres étudiants avaient même des craintes, se souvient Jacqueline Girard. Avec seulement 60 places au concours, ce sont des étudiants qui travaillent beaucoup et qui, finalement, participent peu à la vie étudiante. »


Pour la dixième rentrée de Lardy, l'ambition est de pérenniser une présence étudiante, qui reste récente et pas toujours très visible. Un travail mené au sein du Pôle. Et avec l'extérieur. « Nous sommes en pleine élaboration d'un schéma local d'enseignement supérieur, pour aider à conforter et développer les formations. Il est important de coller aux besoins des entreprises et de l'économie : les formations naissent, vivent et peuvent aussi mourir. Nous devons anticiper. » La vie étudiante, qui est potentiellement le point faible, de ce petit campus est l'un des enjeux. « On essaie vraiment d'apporter beaucoup aux étudiants, presque plus que dans une grande ville : il y a un choix extraordinaire d'activités sportives, on met en place une vie culturelle, on facilite l'organisation des soirées du jeudi. On fait beaucoup pour améliorer la vie étudiante. »


Source : La Montagne

 

www.vichy-universite.com

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com