Vous êtes ici

Productivité : un jeu d'enfants avec les outils numériques ?

Se transformer numériquement, c'est bien. Mais avec des outils d'optimisation de la productivité ludiques, c'est encore mieux. Exploration des méthodes de travail offertes par le numérique, leviers du futur (proche).

L'heure est aujourd'hui à la réflexion avant le grand saut. Comment se transformer avec intelligence ? Avec l'ère numérique, l'ordinateur est devenu le sujet principal de l'action et trône désormais seul sur des bureaux épurés. À la souveraineté du courrier électronique se substitue peu à peu l'emploi de logiciels exhaustifs intégrant dans un même ensemble calendriers, modules de gestion du temps de travail, ­messageries instantanées et appels VoIP. C'est le cas de Slack, la "starlette" du moment des logiciels dans le cloud. Cette licorne californienne impétueuse au slogan équivoque, "Be less busy" (Soyez moins occupés), a passé en mai dernier la barre des trois millions d'utilisateurs actifs, en proposant une manière inédite de travailler à plusieurs en temps réel.

Adopté de façon massive par les start-up, TPE et PME, le logiciel dispose d'une version sur navigateur mobile et d'un client bureau. Gratuit, Slack n'est pas limité en nombre d'utilisateurs, mais il est préconisé jusqu'à 200 utilisateurs pour conserver sa fluidité. Pour débloquer des fonctionnalités supplémentaires (stockage, appels en conférence, support technique...), il faut ajouter entre 6 et 12 dollars par mois. La version Entreprise est en cours d'élaboration et le logiciel, encore en anglais, est compatible avec de très nombreuses applications de gestion du temps de travail et de stockage de documents telles que Google Drive.

Slack n'est pas seul dans sa catégorie, il est talonné par Asana, une autre interface web et mobile gratuite, pensée par le cofondateur de Facebook, Dustin Moskovitz, pour gérer et planifier les tâches d'un projet en équipe. Asana est une sorte de tableau de Post-It virtualisé en listes de tâches que l'on s'amuse à décrocher du "mur" une fois le travail accompli (on coche les cases des travaux accomplis). Les équipes d'ingénieurs et développeurs sont les plus gros consommateurs de ces plateformes pour suivre l'avancement des projets en agilité. Des médias et entreprises libérées ou aux sièges délocalisés les utilisent pour communiquer avec leurs équipes en direct.

En savoir plus : www.chefdentreprise.com



 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com