Vous êtes ici

Recul du chômage en région

Le 25 janvier dernier, Pôle Emploi a présenté à la presse son bilan 2017 ainsi que ses perspectives pour 2018. Le chômage recule légèrement en région (- 0,8 pt) avec une progression notable du nombre d’embauches (+700 000) et des entrées en formation soutenues (46 350) permettant de favoriser l’accès à l’emploi. Décryptage avec Pascal Blain, directeur régional, Jérôme Faure, directeur Puy-de-Dôme (à droite sur la photo) et Michèle Pegeon, chargée de mission.

pole emploi

700 000 embauches en plus pour 2017

La reprise économique est là. Les indicateurs de croissance sont optimistes et les chiffres de l’emploi aussi. En Auvergne-Rhône-Alpes, les embauches ont augmenté avec 6 millions d’embauches en 2017 (soit 700 000 de plus qu’en 2016) dont 50 % en intérim. La région profite d’une croissance démographique soutenue et d’un véritable vivier de jeunes diplômés.

Au total, ce sont 19 600 emplois créés en région sur l’année 2017.  A l’échelle régionale toujours, Pôle emploi a recueilli plus d’1 million d’offres dont 36 400 dans le Puy-de-Dôme (+ 30 % qu’en 2016).

Le chômage recule de 0,8 point en région

Sur un an, le taux de chômage a baissé de 0,8 point en région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 508 768 retours à l’emploi à fin décembre 2017. Une baisse relative mais qui annonce déjà une reprise. L’augmentation du chômage longue durée (supérieur à 15 mois) s’est également contenue.

Dans le Puy-de-Dôme, le taux de chômage s’élève à 8,3 % de la population active avec de réelles disparités suivant les bassins : 7,9 % pour Ambert, 8,1 % pour Clermont-Ferrand ou encore 10,7 % pour Thiers qui connaît des difficultés pour recruter dans le secteur de l’industrie notamment dans la plasturgie. “Le nombre de demandeurs d’emploi longue durée a baissé : -4.6 % soit 12 400 Puydômois. Ce qui est relativement positif.”, confie Jérôme Faure, directeur Pôle Emploi Puy-de-Dôme.

Hôtellerie-restauration, construction, commerce, services figurent parmi les secteurs les plus pourvoyeurs d’emplois sur la région. Toutefois, “nous nous heurtons à la problématique des offres non pourvues. Pôle Emploi a retiré 6 600 offres en 2017. Nous estimons entre 27 000 et 45 000 offres non pourvues dans la région.”, poursuit Pascal Blain. C’est pourquoi Pôle Emploi mise sur la formation pour répondre aux besoins des entreprises et faire naître des vocations sur des métiers en tension où le secteur, comme l’industrie, pâtit d’une mauvaise image.

La formation : la voie d’excellence pour retrouver un emploi

Sur l’échelle régionale, Pôle Emploi a recensé 46 350 entrées en formation dont 58 % ont accédé à un emploi (6 mois après leur formation).

Dans le Puy-de-Dôme, “nous avons obtenu une capacité financière “formation” inédite avec plus de 8,9 millions d’euros mobilisés. 3 942 personnes sur le département sont rentrées en formation en 2017. Pour ces formations, nous privilégions les chômeurs de longue durée. Des formations qualifiantes ou non qualifiantes (stage découverte métier, immersion en entreprise…).“, explique Jérôme Faure, directeur Pôle Emploi Puy-de-Dôme.

Valoriser compétences et savoir-être plus qu’un diplôme

Pôle Emploi a pour ambition sur l’année 2018 de continuer à développer son “référentiel compétences” permettant aux candidats de valoriser leur parcours, leurs compétences, leurs qualités humaines plus qu’un diplôme ou des années d’expérience. “Ce référentiel – qui reste du déclaratif –  se base sur 14 compétences identifiées. (…) Nous proposons également un bilan personnalisé de compétences en ligne pour chaque demandeur d’emploi.”, ajoute Pascal Blain, directeur régional de Pôle Emploi.

Jeunes, séniors, personnes handicapées : des publics prioritaires

Pôle Emploi se recentre sur les personnes loin de l’emploi notamment les jeunes, les séniors, les travailleurs handicapés et les personnes issues de quartiers sous tension (140 quartiers seraient concernés en région).

Les cadres sont également ciblés pour lesquels “nous allons revoir nos offres. La région compte 30 000 cadres au chômage.“, poursuit Pascal Blain.

Candidats et employeurs satisfaits des services Pôle Emploi

70 % des demandeurs d’emploi se montrent satisfaits de leur accompagnement par Pôle Emploi (+ 3 points en 1 an) contre 68 % du côté des employeurs. “C’est très encourageant pour les équipes !“, se félicite Pascal Blain, directeur régional de Pôle Emploi avant de poursuivre : “Nous lançons un appel aux employeurs pour qu’ils passent par Pôle Emploi pour recruter. Nous avons amélioré nos services pour répondre aux besoins de souplesse et de réactivité des entreprises.”

Tout au long de l’année, Pôle Emploi organise également des événements sur le territoire (375 en 2017) pour dynamiser les recrutements et être au plus près du terrain.

En 2017, 408 000 personnes ont trouvé un emploi grâce à Pôle Emploi en région. “Le site pôle-emploi.fr couvre 80% des offres publiées. Passer par Pôle Emploi est plus sécurisant pour les candidats qui sont sûrs d’y trouver des offres non discriminantes et non frauduleuses. Et pour les employeurs, ils sont certains de recruter en toute légalité.“,  rappelle Jérôme Faure, directeur Pôle Emploi Puy-de-Dôme.

Chiffres Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes

Source : https://lejournaldeleco.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com