Vous êtes ici

La région traque les zones blanches

La Région se mobilise pour le réseau mobile avec les départements. Selon Laurent Wauquiez, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 90 sites à vocation économique et touristique, sont aujourd’hui privés de réseau mobile. Des Gorges de la Sioule aux stations de ski du Vercors en passant par le Mont Gerbier de Jonc ou encore le viaduc de Garabit, sur les routes, les voies vertes, les refuges, les musées, mais également pour l’activité des petites entreprises, la région veut booster les secteurs où le portable passe encore très mal, voire pas du tout.

Avec l’aide de l’Etat

Il s’agissait, dans un premier temps, de repérer et qualifier les zones à potentiel de développement économique et touristique, non desservies par les opérateurs et ensuite d’y remédier. Les départements ont souscrit à cette démarche et, dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’Etat visant à financer à hauteur de 50% le déploiement de 1 300 sites permettant l’amélioration de la couverture mobile du territoire français, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en concertation avec les Départements, a constitué une liste de sites stratégiques touristiques ou à potentiel économique en zones blanches sur l’ensemble du territoire régional.

42 sites recensés en Auvergne

« La Région avait proposé fin avril 2016 aux 12 départements de s’unir au sein d’une convention unique en son genre pour favoriser une approche coordonnée en faveur de l’amélioration de la couverture en téléphonie mobile », précise-t-on à Lyon.
Dans l’Allier, 16 sites dont la Haute Vallée du Cher sont ansi concernés. 10 autres dans le Cantal, dont le Puy Mary et la Vallée de Truyère avec le viaduc de Garabit, 11 sites en Haute-Loire et 5 dans le Puy-de-Dôme, avec les Gorges de la Sioule, pour ne parler que de l’Auvergne.
Pour l’heure, on ne connait pas le montant total de l’enveloppe attribuée par la Région.

Source : newsauvergne.com

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com