Vous êtes ici

Responsabilité pénale du dirigeant et délégation de pouvoirs

Le dirigeant de droit est pénalement responsable des infractions à ses obligations fiscales et comptables. Il peut s'exonérer de sa responsabilité pénale s'il prouve qu'il a délégué ses pouvoirs à une personne pourvue de la compétence, de l'autorité et des moyens nécessaires.
Dans un récent arrêt, la Cour de cassation précise que la délégation de pouvoirs consentie à une personne frappée d'une interdiction de gérer ne permet pas au dirigeant de s'exonérer de sa responsabilité pénale, une telle personne n'ayant pas le droit d'accomplir d'actes de gestion.

http://www.legifrance.gouv.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com