Vous êtes ici

Révolution culturelle chez Michelin

Le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, ne manque pas une occasion de l’affirmer : le culte du secret industriel, partie intégrante de l’histoire du groupe auvergnat, est en train de plier. Place à l’innovation ouverte. Mercredi 15 juin, lors du colloque Industries 2020 First qui s’est tenu au siège de la région Auvergne Rhône-Alpes, c’est Vincent Ferreiro, directeur Stratégies Partenariat chez Michelin, qui l’a rappelé à son tour : "Il y a un vrai changement dans nos modes de fonctionnement. Nous sommes passés de l’autarcie à un fonctionnement collaboratif. Un pneu peut intégrer jusqu’à 200 composants. Obtenir la meilleure solution technologique en travaillant seul devenait utopique. En cinq ans, nous avons multiplié par cinq nos collaborations extérieures, avec des entreprises qui, quelle que soit leur taille, sont choisies pour leur compétence".

Aller chercher les compétences... là où elles se trouvent

Exemple récent : la création d’une filiale commune avec Fives pour concevoir des machines d’impression 3D métallique. Michelin avait commencé à travailler seul sur ce sujet d’avenir. Mais, finalement, il est allé frapper à la porte de Fives pour s’appuyer sur son savoir-faire en conception de machines.

Source : info-economique.com

Vagues de recrutements chez Michelin

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com