Vous êtes ici

Saint-Yorre : 30 logements appelés à être réhabilités

Le conseil municipal vient d'examiner plusieurs dossiers. Délégations au maire. Une mise à jour de la liste des délégations d'attributions du conseil municipal au maire a été décidée, afin de pouvoir demander à l'État ou à d'autres collectivités territoriales l'attribution de tout type de subventions suivant les projets en cours.

Pour le maire Joseph Kuchna, cette délégation revêt un intérêt tout particulier. L'objectif est de ne pas lier la demande de subventions au rythme des réunions du conseil municipal.

Pour Franck Monnot, élu d'opposition, « plus il y a de délégations et moins le conseil municipal est informé. »

Plateau sportif. Un projet d'installation d'un plateau sportif a été exposé. Ce projet est le fruit des travaux du conseil municipal des jeunes de la commune. L'implantation proposée et retenue se situe à proximité de la halle des sports. Les travaux se dérouleront courant avril.

Le plan de financement prévisionnel se construit ainsi : coût estimatif hors taxe 50.250 € : subvention département de l'Allier ; 15.075 €, subvention Région 15.075 €, subvention État 10.050 €, auto financement 10.050 €.

Dénomination de la zone industrielle. Le conseil a procédé à la dénomination de la zone industrielle de Renova, suite au déclassement de la rue des Chênes. Dorénavant, le nom de l'impasse sera « Zone industrielle de la Croix des Vernes ».

Parc locatif. Deux résidences appartenant à la commune nécessitent de lourds et coûteux travaux en matière d'amélioration énergétique.

La Résidence du Parc, divisée en deux bâtiments (A et B), est composée de 30 logements. Le bâtiment A, qui comporte 12 logements, ne sera pas conservé car il est trop coûteux à réhabiliter. De plus, son emplacement gêne le projet d'aménagement de l'entrée de Saint-Yorre.

Le bâtiment B, avec ses 18 logements, sera conservé avec des travaux prévus dans le cadre du présent projet. La Résidence Chanlon, composée de 12 logements, sera aussi concernée par la compagne de travaux de réhabilitation.

Le projet concerne ainsi 30 logements répartis sur deux sites. Il s'agit d'isolation par l'extérieur, de remplacement de menuiseries, de chaudières, reprise de VMC… selon les situations certains locataires seront relogés.

Ce type de logement à loyer modéré est très recherché sur la commune de Saint-Yorre. Aussi la municipalité souhaite pouvoir continuer à disposer d'un parc locatif adapté et de qualité. Elle désire continuer aussi à exercer son droit de préemption urbain sur tout le territoire constructible de la commune.

Le groupe « Saint-Yorre à vous » a soutenu la démarche de réhabilitation des résidences communales. Florence Baudon et Franck Monnot ont exprimé, de leur côté, leur accord sur ce projet mais ont indiqué qu'ils étaient en désaccord concernant le droit de préemption et se sont donc abstenus sur le vote.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com