Vous êtes ici

+8 % pour le chiffre d’affaires 2011 de la sous-traitance électronique de l’Hexagone

En 2011, cette profession a également enregistré un recul de 3 % de ses effectifs. Le quatrième trimestre 2011 a été marqué par une progression séquentielle de 3,15 % des ventes et par une diminution séquentielle de 5,79 % des effectifs.

L’an passé, le chiffre d’affaires de la sous-traitance électronique de l’Hexagone a progressé de 7,91 % par rapport à 2010, alors que les effectifs de la profession ont diminué de 3,17 %, annonce le Snese, le syndicat français de la sous-traitance électronique.
Cette divergence entre activité et effectifs, le syndicat l’explique notamment par l’augmentation de la valeur des achats (hausse du prix des composants…), par l’amélioration de la productivité (formation, utilisation de composants CMS et automatisation) et par l’externalisation de certaines productions en zones à faible coût de la main d’œuvre.

Toutefois, le Snese remarque un indice de confiance moyen, de seulement 5,2/10 au 4è trimestre 2011, du fait de manques de prévisions des clients, ainsi que "des perspectives d’investissements quasi-nulles".
Au dernier trimestre, les ventes de la sous-traitance de l’Hexagone ont cependant progressé de 3,15 % par rapport au troisième trimestre, alors que les effectifs ont reculé de 5,79 %.
Pour l’année 2012, les prévisions sont diverses : malgré une visibilité réduite, certains annoncent un bon carnet de commandes; alors que d’autres constatent la poursuite des diminutions de commandes.

 

Source : electroniques.biz

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com