Vous êtes ici

Statut de métropole pour Clermont : l'article 41 adopté par l'Assemblée nationale

Ca y est. Clermont-Ferrand va avoir sa place au sein du club des métropoles.

Après un ultime examen décisif en séance publique à l'Assemblée nationale ce jeudi matin, l'article 41, visant à élargir les critères d'accession au statut de métropole, a été adopté dans un hémicycle plus que clairsemé.

Pour Jean-Michel Baylet, ministre PRG de l'Aménagement du territoire, qui a soutenu le fait que Clermont rejoigne le réseau des métropoles, « c'est un pas supplémentaire en faveur de la décentralisation. Ce projet de loi s'inscrit pleinement dans la lignée des lois de simplification territoriale portées par ce quinquennat».

Pour le ministre, Clermont, mais aussi Orléans, Saint-Etienne, Toulon, Dijon, Metz et Tours ont toute « leur légitimité à développer leur territoire par l'outil de l'institution métropolitaine». Avec, selon lui, cet objectif : « avoir une meilleure répartition des métropoles sur le territoire et un meilleur maillage de manière plus cohérente et homogène. »

« Soyez solidaires de la ruralité »

Ce jeudi matin, après avoir rejeté un dernier amendement de suppression, il a lancé cet appel à être solidaire de la ruralité. « Il faut que vous preniez l'initiative de mettre en place des contrats de réciprocité ».

Pour Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, qui a défendu le dossier, « c'est une belle reconnaissance de Clermont-Ferrand comme capital de l'équilibre de l'ouest régional. Mais aussi pour le Massif central. Quand on regarde les cartes, on voit qu'il manquait. »

Dès le 1er janvier 2018 ?

Selon lui, Clermont pourrait prétendre au statut de métropole rapidement. Au 1er janvier, la communauté d'agglomération clermontoise devient une communauté d'urbaine. « On se donner trois à quatre mois de temps nécessaire mais pourquoi pas envisager le passage en métropole dès le 1er janvier 2018 »

« La grosse étape, c'était le passage de la communauté d'agglomération à la communauté urbaine. » Aussi, dans un premier temps, seules les 21 communes de la communauté urbaine serait concernée.

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com