Vous êtes ici

L’épreuve vichyssoise attire plus de monde et séduit l’élite

Même la météo, pourtant annoncée menaçante les jours précédants, n'a pas osé troubler le succès des Foulées vichyssoises, dimanche.

Avec 1.460 coureurs au départ du semi-marathon et du 10 km, la vingtième édition a confirmé que l'épreuve jouissait d'une belle notoriété dans le calendrier des courses hors stade. Car s'il y avait du monde, il y avait également du beau monde autour du lac d'Allier.

Aux petits soins pour les coureurs

Le vainqueur des 21,1 km, Nicolas Maillet (Beaujolais runners), a ainsi préféré venir à Vichy plutôt que de prendre le départ de la Foulée forézienne, pourtant toute proche de son terrain d'entraînement. « Il faut féliciter le RCV athlétisme pour son organisation parfaite », lançait d'ailleurs Nicolas Maillet sur la ligne d'arrivée. Un sentiment largement partagé, dimanche, sur le parking du palais du Lac.

« Les coureurs apprécient l'accueil et notamment la présence des masseurs kinésithérapeutes de l'IFMK et, cette année, des ostéopathes de l'IFSO ainsi que des podologues. Il y a aussi le cadre, les installations de la villeæ », analyse Jean-Louis Geneste, qui a pu compter sur la mobilisation de 165 bénévoles, issus en majorité du RCV athlétisme mais également d'autres associations comme le VA-Running, le club de Varennes-sur-Allier. Les Foulées vichyssoises continuent donc à grandir. Mais l'ambition des organisateurs n'est pas d'avancer à pas de géant.

L'objectif est dans un premier temps de rester sur ce même nombre d'engagés. « On a encore quelques détails à améliorer avant d'atteindre les 2.000 coureurs. Peut-être dans deux ou trois ans », prévoit Jean-Louis Geneste.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com