Vous êtes ici

Une association rapproche des retraités et des enfants pour la transmission des savoirs manuels

Des artisans à la retraite ont créé une association afin de transmettre le goût du travail manuel aux enfants âgés de 9 à 14 ans.

«Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » Jacques Hugonin cite Confucius et laisse apparaître sur son visage le sourire du sage. Cet ancien frigoriste-électricien a formé vingt apprentis au cours de sa carrière et n'a jamais été d'un tempérament à rester désoeuvré.

Théo et Ruben essuient les plâtres le mercredi

« Je n'irai pas jusqu'à dire que le travail me manque, mais j'éprouve du plaisir à transmettre mon savoir, explique l'ancien artisan installé durant trente ans à Cusset. Une caisse de retraite m'a envoyé un prospectus un jour. Il y avait un article sur l'union des associations l'Outil en main. Je me suis dit : "Pourquoi ne pas créer une structure ici ?" »

L'association du Val d'Allier organise depuis le début de l'année ses premiers ateliers dans la zone d'activité économique de la Croix-Saint-Martin, à Vichy. « Il nous a fallu dix-huit mois pour trouver un local. On a frappé à d'innombrables portes, explique Jacques Hugonin, le président. Avenir Insertion nous a accueillis les bras ouverts. En échange, on s'occupe de personnes en insertion six heures par mois. » Et, pendant la période scolaire, l'Outil en main rapproche des retraités et des enfants âgés entre 9 et 14 ans en les initiant au travail manuel. Théo et Ruben essuient les plâtres le mercredi après-midi. Le premier atelier consiste à fabriquer un cadre photo en bois. « Il faut savoir faire une coupe d'onglet à 45 degrés, relate Jacques Hugonin. On croit qu'il n'y a que les mains qui travaillent lorsqu'on fait un métier manuel. Penses-tu ! Il y a la tête aussi. »

« On peut bien donner un peu de son temps tant qu'on est valide »

Théo aimerait devenir maçon. Il est, d'après sa mère, le seul de la famille « à bricoler ». L'association cherche d'autres enfants comme lui et du matériel aussi. Elle aurait besoin de scies à bois et à métaux, de truelles, de rabots, de l'outillage de plomberie, une perceuse sur colonne et un touret… « On recherche aussi des gens de métier, ajoute Jacques Hugonin. Pour l'instant, nous sommes cinq. » Un ajusteur, un mécanicien, un boucher et Michel Gravé, un ancien électricien. Le président de l'association et lui se sont connus « au syndicat ». « Jacques Hugonin m'a contacté pour encadrer les petits jeunes, explique l'ancien artisan d'Abrest. On peut bien donner un peu de son temps tant qu'on est valide. »

Pratique. Les ateliers se déroulent tous les mercredis, pendant la période scolaire,
de 14 h 15 à 16 h 15 dans un local situé 34 avenue de la Croix-Saint-Martin, à Vichy. Tél. 06.13.46.46.47.

Source : lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com