Vous êtes ici

Un an après le contournement sud ouest de Vichy, quel bilan ?

Le contournement sud ouest de Vichy (Allier) a été ouvert à la circulation il y a presqu'un an. Il y passe 2.000 véhicules par jour avec 15 à 20 % de poids lourds, selon le Conseil départemental de l'Allier. Avant la construction du contournement nord ouest, les avis sont partagés sur le COS.

Un an après son ouverture, le contournement sud ouest (Saint-Yorre/Espinasse-Vozelle via Hauterive, Brugheas et Serbannes) ne fait pas l’unanimité. Il y a ceux à qui cette portion routièrte de 18,6 km, financée par le Conseil départemenal pour plus de 80 millions, a apporté un soulagement  en terme de circulaiton de camions. Mais il y a aussi ceux pour qui la situation s'est dégradée.

A noter que les communes de Saint-Yorre, Abrest et Bellerive-sur-Allier ont pris un arrêté d’interdiction de circulation des plus de 7,5 tonnes. Cet arrêté admet toutefois la traversée pour la desserte d’une ville de l’agglomération.

Ils sont satisfaits

Joseph Kuchna, maire de Saint-Yorre : « Il y a moins de camions, mais il en reste encore qui traversent la ville. Ce sont notamment des poids lourds étrangers. Peut-être que leurs GPS ne sont pas à jour, ou bien ils ont des GPS de voiture. Début avril, un comptage a donné 246 camions par jour. Sur la même période, fin avril, ils étaient 202. Puis 151 début novembre et enfin 102 fin novembre. C’est efficace mais j’estime qu’il y a encore trop de camions qui traversent. Je ne veux pas me battre avec les transporteurs mais je ne vais pas laisser les camions passer à proximité de l’école maternelle, sur RD 906. Ce qu’il faut retenir, c’est une nette amélioration. »

Cédric Pouzadoux, patron du restaurant Les sources à Saint-Sylvestre-Pragoulin : « Globalement, il y a un peu moins de camion. Mais avec l’usine Renova, l’usine d’embouteillage, Caillot ou Maclean, il y a toujours des camions. Un panneau d’interdiction au plus de 7,5 tonnes a été installé route de Saint-Yorre. Il y a chaque jour au moins un chauffeur qui s’arrête pour nous demander par où passer. Et il fait demi-tour dans le carrefour. »

Patrick Montagner, maire d’Abrest et vice-président de Vichy communauté, chargé des liaisons routières : « Après la mise en place de l’arrêté, des contrôles de police ont eu lieu. Le trafic de camions a baissé à Abrest. Mais j’ai demandé au conseil départemental un comptage pour confirmer. Nous avions, avant le CSO, un trafic journalier de 12.000 véhicules dont 1.500 camions. »

Ils ne sont pas contents

Pierre Courage, dernier président de l’association Brugheas environnement, dissoute il y a quelques mois : « Plus de trafic sur Brugheas ». « On nous avait dit que le CSO ne se ferait pas avant le contournement nord ouest. Le CSO nous apporte un trafic de transit qui coupe par Brugheas pour rejoindre Vichy. J’habite dans une pente et je croyais que le bruit des camions était plus fort en montée. Je découvre que c’est en fait en descente avec un trafic de camion qui est plus important entre 6 heures et 8 h 30. »

Jean-Paul Mavel, président de l’Association de promotion des liaisons RN 7, A 71 et A 89 et président de l’Association des riverains des principaux axes de Bellerive-sur-Allier : « aucune amélioration » « Nous n’avons constaté aucune amélioration en terme de circulation de camions, voire même une aggravation sur l’avenue de Vichy et l’avenue de la République depuis le printemps. Nous réclamons des moyens de contrôle pour faire appliquer l’arrêté d’interdiction. »

Didier Simonin, président de l’Association Bellerive route nationale 209 : « le CSO semble peu utilisé ». « J’habite route de Gannat. Bien que ce contournement semble peu utilisé, il y a nettement plus de circulation. Tout ce qui passait par Saint-Yorre passe maintenant par chez nous. Et seulement 30 à 40 % des conducteurs roulent à 50 km/h. Notre route est un entonnoir. L’autoroute amène aussi plus de circulation. Il y a plus de nuisance. Quand on sort de chez nous, on prend des risques. »

Louis Corréaud, président de l’association Quartier nord de Bellerive: « Je réside sur la RD 6 (route de Charmeil). Il passe toujours 21.000 véhicules par jour, dont 2.000 poids lourds. Le CSO sans le CNO ne nous intéresse pas pour répondre à l’augmentation du trafic routier et du développement économique. »

Gérard Combrisson, président de l’association de défense des riverains et usagers de la RD 2209 sur Creuzier-le-Neuf: « En juin 2016, un nouveau comptage a été réalisé. On dénombre toujours une fréquentation de plus de 12.000 véhicules jour sur la RD 2209, qui relie le rond-point des Ancises à Vichy via Creuzier-le-Vieux et Cusset et cela, après l’ouverture du contournement sud ouest. Le trafic est égal à celui de 2011. On constate une augmentation de la circulation des véhicules légers mais pas des poids lourds. On estime la diminution des poids lourds sur la RD 2209 à 30 %, car ils passent par Saint-Yorre. Le CNO est bien engagé et cela va régler les choses. »

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com