Vous êtes ici

Un bilan positif pour les volailles fermières d'Auvergne

La filière des volailles Fermières d'Auvergne se porte bien, avec un bilan positif, en France et à l'export, grâce à la qualité et la traçabilité de ses volailles.

Les volailles Fermières d'Auvergne, labellisées Label Rouge et IGP (Indication géographique protégée) a mis en élevage plus de 7,9 millions de volailles en 2016. La filière avicole auvergnate mobilise 950 personnes, dont 350 éleveurs pour garantir la qualité des volailles. Elle s'est engagée à un élevage bio et démédicalisé, c'est-à-dire sans antibiotiques ou anticoccidiens de synthèse.

Des opportunités à l'export

En plus de séduire le marché national - elle est le 5e producteur Label Rouge français - la marque volailles Fermières d'Auvergne connaît également un succès en Scandinavie depuis deux ans, grâce à un partenariat avec Ica, une entreprise de grande distribution suédoise. Entre 2.000 et 2.500 poulets fermiers y sont exportés chaque semaine.

Un code-barres pour la traçabilité des volailles

Pour rapprocher le consommateur de l'éleveur, la filière s'est dotée d'un système de traçabilité grâce à un système de code-barres QR. Chaque poulet se voit apposer un code qui renvoie vers une courte vidéo de présentation de l'éleveur qui a produit la volaille et les conditions d'élevage de celle-ci.

Source : Naomi Levannier pour brefeco.com

 

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com