Vous êtes ici

Un Guide du Routard sera consacré à Vichy et ses environs

Le guide paraîtra en mai 2019. Il sera édité à 23.000 exemplaires, comportera 112 pages et coûtera 4,90 euros.

guide routard vichy

En mai 20129, le groupe Hachette éditera un Guide du Routard entièrement consacré à Vichy et ses environs. Un formidable outil de promotion pour le territoire.

1. Une candidature commune

Tout est parti d’une candidature déposée auprès du groupe Hachette par le Pays Vichy-Auvergne et l’Office du tourisme intercommunal de Vichy Communauté. Chaque année, l’éditeur, dont la branche tourisme a signé un partenariat avec l’Association nationale des pôles d’équilibre territoriaux et ruraux des pays (ANPP) à laquelle adhère le Pays Vichy-Auvergne, retient 5 ou 6 appels à projets sur la douzaine qui lui parviennent.

« La France est une destination d’avenir pour les Français », reconnaît Jérôme Denoix, directeur Hachette Partenariats et Développement. « Notre collection compte une vingtaine de titres, dans lesquels on privilégie l’authenticité, les rencontres. On va plus en profondeur dans le territoire. » En avril, les porteurs du projet vichyssois ont appris que leur candidature était retenue.

2. Pourquoi la candidature de Vichy a-t-elle été retenue ?

Pour Véronique de Chardon, responsable édition chez Hachette, la candidature vichyssoise ne manquait pas d’atouts : « La ville a un patrimoine conséquent, une très belle campagne, une offre culturelle. On ne pouvait pas y résister. »
« Quelqu’un qui s’intéresse à l’architecture peut se balader à Vichy. Les gens veulent changer de rythme et recherchent l’itinérance douce, le vélo, la rando. La campagne autour répond à ses préoccupations », ajoute Jérôme Denoix.

3. Que trouvera-t-on dans ce guide ?

L’auteur qui va rédiger ce petit ouvrage de 112 pages a été choisi par Hachette. « On peut juste vous dire que c’est une femme », sourit l’éditeur, qui tient à garder l’anonymat de sa collaboratrice. Une feuille de route lui a été transmise. L’auteur devrait étaler ses visites sur ces deux mois de juin et juillet.  « L’esprit du guide est de faire ressortir le meilleur du territoire : les sites, les activités, les loisirs, les hôtels, les restaurants, les spécialités... Il y a une vraie sélection, faite en toute indépendance. Ce n’est pas un annuaire. Tout le monde n’y sera pas », prévient Véronique de Chardon.
Le territoire visité va de Randan à Saint-Pourçain-sur-Sioule, en passant la plaine de la Limagne, la Montagne Bourbonnaise ou encore le Pays de Lapalisse.

4. Combien ça coûte ?

Ce guide représente un budget de 58.000€, dont une partie provient de partenaires privés (sponsors et annonceurs). Le coût à la charge de la collectivité s’élève à 28.000€. « Pour lui permette de couvrir ce solde, nous lui céderons 15.000 exemplaires à 2€ l’unité, qui seront proposés à la vente au prix de 4,90€ (le prix pour le public) dans les offices de tourisme, les librairies ou les musées du territoire », annonce Jérôme Denoix.

5. Quelles retombées pour le territoire ?

Le Guide du Routard, c’est un énorme coup de projecteur pour la destination concernée, dont la portée est nationale et même au-delà. Hachette, qui annonce vendre chaque année 2,5 millions de ses guides, dispose d’un réseau de 5.000 points de vente (Fnac, librairies, grandes surfaces, Maisons de la presse, librairies en ligne...). Au total, 23.000 exemplaires consacrés au secteur de  Vichy seront édités (en comptant les 15.000 diffusés localement) dans un premier temps.
« Quand une adresse est citée sur le Guide du Routard, sa fréquentation augmente en moyenne de 20 à 30% », assure Jérôme Denoix.

Pour Jean-Sébastien Laloy, président de l’Office de tourisme intercommunal de Vichy Communauté, le principal avantage est que ce fameux ouvrage fait foi auprès des touristes, étant « très largement reconnu dans le pays et au-delà ». Frédéric Aguilera, le maire de Vichy et président de l’Agglo,  ne manquera pas de glisser un exemplaire dans la valise des experts qui viendront, dans le courant de l’année 2019, examiner la candidature vichyssoise (déposée avec 10 autres villes thermales) à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. « Ces experts vont aussi regarder notre dynamisme, notre capacité à mobiliser les acteurs touristiques. Le Guide du Routard sera un plus pour notre candidature », affirme l’élu.

Source : www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com