Vous êtes ici

Un malus pour améliorer la santé au travail

Les employeurs ne prenant pas de mesure contre les maladies professionnelles pourraient bientôt être sanctionnés financièrement, y compris pour des problèmes constatés chez leurs sous-traitants.

maladie professionnelle

C’est l’une des 43 mesures préconisées par la commission d’enquête parlementaire sur les maladies et pathologies professionnelles.

Dans l’industrie, 18% des travailleurs sont exposés à au moins un élément chimique cancérogène, tandis que 18% de l’ensemble des salariés affirment avoir déjà été victime d’un burnout.

Emmanuel Macron a fait de la santé au travail l’une de ses priorités pour la rentrée.

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

communication@vichy-economie.com