Vous êtes ici

Enseignement

Marc Haradji revient de loin. De l'île Maurice, plus précisément, où il a été chef d'établissement pendant quatre ans. Le proviseur âgé de 57 ans a décidé de revenir métropole cette année, pour reprendre le poste de proviseur aux lycées Albert-Londres. Pas de panique pour cette pré-rentrée du proviseur, qui n'en est pas à sa première fois : « Albert-Londres est mon huitième établissement, raconte-t-il. J'ai travaillé un peu partout en France, et à l'étranger pendant neuf ans, notamment en Ethiopie. »

Le proviseur n'est donc pas trop dépaysé, puisqu'il retrouve à Albert-Londres « l'ouverture à l'international et aux langues étrangères », qui lui tiennent à coeur. La cité scolaire participe à des projets Erasmus, « les lycéens du pôle professionnel bénéficient de stages à l'étranger : Espagne, Italie, et même la Hongrie, sourit-il. Je trouve ça important pour les élèves. » Les sections européennes sont également un atout pour l'établissement, qui accueille environ 2.000 élèves sur l'ensemble de la cité scolaire.

En savoir plus : http://www.lamontagne.fr

Proposer un sujet ou soumettre vos communiqués de presse :

servicecommunication@vichy-economie.com